Là où je me suis retrouvée – Jasmine Warga

photostudio_1527625200073

le-resume

« Pour Taliah, la musique est toute sa vie. Ses chansons préférées l’ont aidée à affronter les pires épreuves, notamment celle de n’avoir jamais connu son père. Sa mère a toujours été très secrète, et refuse de lui donner la moindre information sur ses origines. Jusqu’au jour où Taliah tombe sur une mystérieuse boîte à chaussures contenant les lettres d’un certain Julian Oliver… Sérieusement ? La star de rock indé en personne ? »

monavis

Là où je me suis retrouvée, second roman de Jasmine Warga faisait partie de ma petite sélection lors de la dernière opération Masse Critique de Babelio.

J’adore la musique. Presque autant que la lecture. Alors un roman sur la musique devrait me plaire (en réalité, j’ai eu quelques déceptions en lisant des romans sur le sujet, mais cela ne me décourage pas encore).

Taliah a seize ans. Depuis qu’elle a découvert l’identité de son père en fouillant dans une boîte de souvenirs de sa mère, elle lui écrit des lettres. Cela fait trois ans. Et il ne répond jamais. Alors quand elle le voit débarquer chez elle, elle est sous le choc. Il faut dire que son père n’est pas n’importe qui, c’est une star de rock indé…

Je n’étais pas dépaysée en lisant, car je connais bien la musique qu’aime Taliah. Il s’agit pour la plupart de ses références d’artistes que j’écoute depuis tellement longtemps que je ne vous dirai pas combien de temps. J’ai donc trouvé qu’elle avait énormément de goût, cette petite ! (Je plaisante.)

On pense avoir toutes les clés en mains, mais l’histoire n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît. Le personnage de Taliah est plutôt chouette. Une ado avec du caractère, qui se sent seule depuis que sa meilleure amie a trouvé l’amour, qui tente de comprendre pourquoi son père n’a jamais voulu d’elle, qui tente de lui pardonner son absence et qui cherche ce qu’elle a hérité de lui, à part une passion pour la musique et des yeux bleus. Et une ado qui découvre aussi l’histoire de sa mère, ses choix, ses erreurs…

Là où je me suis retrouvée est un bon roman, pour ceux qui aiment les histoires de famille et le rock indé. Une belle découverte qui me donne envie de lire le premier roman de l’auteure, Le vide de nos cœurs. Voilà qui n’arrange pas mes histoires de Pile à lire…

signature

Là où je me suis retrouvée – Jasmine Warga – Hugo New Way – 262 pages (mars 2018)

Acheter ce roman chez Cultura

2 réflexions sur “Là où je me suis retrouvée – Jasmine Warga

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s