Le pistolero – Stephen King

photostudio_1527071808472

le-resume
« L’homme en noir fuyait à travers le désert, et le Pistolero le suivait…
Ce Pistolero, c’est Roland de Gilead, dernier justicier et aventurier d’un monde qui a « changé » et dont il cherche à inverser la destruction programmée. Pour ce faire, il doit arracher au sorcier vêtu de noir les secrets qui le mèneront vers la Tour Sombre, à la croisée de tous les temps et de tous les lieux. Roland surmontera-t-il les pièges diaboliques de cette créature ? A-t-il conscience que son destin est inscrit dans trois cartes d’un jeu de tarot bien particulier ? Le Pistolero devra faire le pari de le découvrir, et d’affronter la folie et la mort. Car il sait depuis le commencement que les voies de la Tour Sombre sont impénétrables… »

monavis

J’ai fait une petite pause avec Outlander, pour mieux retrouver cette série de romans de Diana Gabaldon, que j’ai grand plaisir à écouter dans ma voiture grâce aux livres audio de chez Audible.

Cela ne fait pas si longtemps que cela que je me suis mise à écouter des livres dans ma voiture et je pense que je ne pourrais plus m’en passer. En revanche, n’ayant pas des heures de trajet quotidien, j’ai un rendement assez médiocre, ce qui fait que parfois, je traîne mon téléphone dans le jardin et j’écoute un livre pendant que j’arrache les mauvaises herbes. Je valide aussi cette activité en faisant de la peinture ou de la cuisine sans mixeur, hachoir, blender ou autre machine bruyante et infernale.

Comme cela ne fait pas si longtemps que cela que j’écoute des livres audio, je suis toujours à la recherche du style qui me plaît le plus. Pour le moment, je valide Harry Potter, Outlander et les thrillers. En revanche, le roman un peu mou m’ennuie un peu et l’horreur me fait flipper – l’hiver il fait nuit sur la route et je suis plus impressionnable à la nuit tombée.

Là, j’ai testé Le pistolero, qui est un Stephen King. Oui, je sais, Stephen King, ça fait peur, mais pas celui-ci. Le pistolero est le premier titre de la série fantastique La tour sombre et ce roman, plutôt court (moins de 9h) est lu par Jacques Frantz, qui a une très belle voix profonde et hypnotique. Il est d’ailleurs le doubleur, entre autre, de Robert de Niro.

Le pistolero, ça n’a pas été un coup de foudre, je me suis plutôt ennuyée. Beaucoup d’introspection, de souvenirs dans un univers qui m’était inconnu, peu d’action… Je ne mets pas en doute la qualité de l’écriture, car j’ai beaucoup lu et beaucoup aimé lire Stephen King (même si parfois il m’est arrivé de regarder sous mon lit avant d’aller me coucher), mais je n’ai pas accroché sur l’histoire de ce pistolero qui marche sur les traces de l’homme en noir. En revanche, la voix est vraiment agréable et colle à cet univers rude et violent.

signature

Le Pistolero – Stephen King – Audible – lu par Jacques Frantz – 8h55 (juin 2017)

Publicités

6 réflexions sur “Le pistolero – Stephen King

  1. Je te conseille fortement de continuer avec le tome 2 qui est génial. Le Pistolero n’est pas passionnant mais il ouvre la voie à une grande épopée. Dans « Les trois cartes » tu ne vas pas t’ennuyer, c’est l’aventure et tu vas découvrir de supers personnages…

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Mange, prie, aime – Elizabeth Gilbert | Mademoiselle Maeve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s