Son absence – Emmanuelle Grangé

photostudio_1525004584767
le-resume

« Un jeune homme, François Munch, disparaît sans motif apparent. Il envoie une carte postale laconique à sa famille. Il y annonce son départ définitif. Ses parents, ses frères et soeurs pensent alors à une fugue, une folie passagère. Mais vingt ans passent et François ne réapparaîtra pas. Tous sont dévastés par cette disparition et chacun réagit comme il peut. Comment vit-on l’absence et le manque de réponses aux questions que l’on se pose sans cesse ? On survit. On culpabilise, crie, prie, se révolte, se souvient. Puis, peu à peu, on revit, un pas devant l’autre, un jour à la fois. Il n’y a ni explication ni mode d’emploi. »

monavis

Son absence d’Emmanuelle Grangé était l’un des cinq romans en lice pour le prix du roman TMV 2018, avec Que la guerre est jolie de Christian Roux, Un loup pour l’homme de Brigitte Giraud, Madone de Bertrand Visage et C’est moi de Marion Guillot.

François Munch a mis les voiles il y a vingt ans. Il a envoyé une carte postale à ses parents et personne ne l’a jamais revu. Comment continuer à avancer quand on ne sait pas ? Comment renoncer à chercher ? Comment reprendre le cours de sa vie ? Comment ne pas se demander si tout cela n’est pas de notre faute ? Une disparition volontaire, est-ce comme un deuil pour une famille ?

Toutes ces questions sont délicatement évoquées dans ce roman. Emmanuelle Grangé parle de cette absence et de son poids sur chacun des membres de la famille Munch. Quelques voiles se lèvent…

Il s’agit du premier roman de la comédienne. Un roman court. Un peu trop froid pour qu’il s’agisse d’un coup de cœur. Un peu trop en surface. Mais j’ai aimé l’ambiance de ce roman choral. Il m’a juste manqué un peu plus d’émotions pour qu’il me touche vraiment. Cela reste toutefois un roman très délicat.

signature

Son absence – Emmanuelle Grangé – Arléa – 143 pages (août 2017)

Acheter ce roman chez Cultura

7 réflexions sur “Son absence – Emmanuelle Grangé

  1. Pingback: Prix du roman TMV 2018 – la délibération | Mademoiselle Maeve

  2. Pingback: C’est moi – Marie Guillot | Mademoiselle Maeve

  3. Pingback: Que la guerre est jolie – Christian Roux | Mademoiselle Maeve

  4. Pingback: Madone – Bertrand Visage | Mademoiselle Maeve

  5. Pingback: Un loup pour l’homme – Brigitte Giraud | Mademoiselle Maeve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s