La fille des templiers, tome 1 – Mireille Calmel

photostudio_1530464565031

le-resume
« 19 mars 1314. Jacques de Molay, le dernier grand maître de l’Ordre du Temple, est brûlé en place publique. Il a été condamné par le roi Philippe le Bel qui reproche aux Templiers de dissimuler un fabuleux trésor. Mais le jour du supplice, une colombe dépose un message entre les mains du souverain. C’est la malédiction, terrible : le Roi et ses fils paieront pour ce crime ! Huit ans plus tard… 15 juillet 1322. Une jeune paysanne, Flore Dupin, est pourchassée par les soldats de Charles IV. Quel secret détient-elle ? Qu’a-t-elle à voir avec l’ordre du Temple ? Un homme lui confie : avant de mourir, le roi a prononcé ton nom ! »

monavis

La fille des Templiers est le vingtième roman de Mireille Calmel, mais seulement le troisième que je lis (je trouve rassurant de savoir que certains auteurs que j’aime ont écrit d’autres livres, je ne risque pas de tomber en panne de lecture lorsque ma Pile à lire sera vide… Un jour peut-être).

J’ai découvert Mireille Calmel en lisant les deux tomes des Lionnes de Venise. Et j’avais été vraiment séduite par cette histoire. Mireille Calmel écrit de romans historiques, notamment sur Aliénor d’Aquitaine et Richard Cœur de Lion. L’intrigue de La fille des Templiers se déroule au début du XIVe siècle. Et ce roman pourrait bien vous plaire si vous aimez l’histoire de France et notamment celles des rois et que vous êtes incollable ou fasciné par les rois maudis par Jacques de Molay : «Pape Clément, chevalier Guillaume de Nogaret, roi Philippe, avant un an, je vous cite à paraître au tribunal de Dieu pour y recevoir votre juste châtiment ! Maudits ! Maudits ! vous serez tous maudits jusqu’à la treizième génération de vos races ! »

Quelques années après cette malédiction, l’Inquisition est à la recherche de toutes les Flore Dupin du royaume, dont notre jeune héroïne. Promise à Gabriel et secrètement amoureuse d’un autre, Flore doit fuir quand elle découvre ses parents assassinés. Elle fuit avec l’homme de ses rêves et découvre qu’il est loin d’être le simple rémouleur qu’elle connaissait…

La fille des Templiers permet aussi de faire connaissance avec d’autres femmes, comme Jeanne, la maîtresse de Charles IV. Des femmes fortes et indépendantes comme j’aime. Et comme j’ai pu en découvrir dans Les lionnes de Venise. Bref, ce nouveau tome confirme mon coup de cœur pour Mireille Calmel.

En revanche, je ne sais pas quand va sortir le second tome, mais la fin de La fille des Templiers m’a laissée un peu fébrile !

signature

La fille des Templiers, tome 1 – Mireille Calmel – XO Éditions – 374 pages (mai 2018)

Acheter ce livre chez Cultura

Publicités

2 réflexions sur “La fille des templiers, tome 1 – Mireille Calmel

  1. Sauf si vous les avez déjà lus, je ne peux que vous conseiller « Les rois maudits » de Maurice Druon si cette période vous passionne. Par contre, désolé, ça en fait 7 de plus dans votre PAL (alors que je sais que vous luttez énergiquement contre le volume de votre PAL…)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s