L’enfer de l’amour – M.C. Beaton

photostudio_1532355377420.jpg

le-resume

« Qui a dit que l’amour c’était le paradis ? Plutôt l’enfer, même pavé de bonnes intentions ! A peine mariés, Agatha et James Lacey font cottage à part et s’accusent mutuellement d’infidélités. Jusqu’à ce que James disparaisse pour de bon, laissant derrière lui sa maison saccagée… Les soupçons se portent aussitôt sur l’épouse du disparu : Agatha. Décidée à se défendre et à remettre la main sur son mari, notre détective part à sa recherche, à ses risques et périls… »

monavis

On se retrouve cette fois-ci pour le onzième tome des aventures d’Agatha Raisin, L’enfer de l’amour. Onze tomes, et il en reste encore au moins autant à paraître. Là où nous n’avons pas à nous plaindre c’est que les éditions Albin Michel ne tardent pas à publier les aventures de la célèbre détective des Cosworth, toujours par deux tomes et plusieurs fois par an. En revanche, il faut suivre le rythme ! Et quand on a une pile à lire débordante comme la mienne, on en est presque à regretter d’avoir commencé cette série de M.C. Beaton. Presque, parce qu’il ne faut pas exagérer, c’est plaisant de se plonger dans un Agatha Raisin enquête.

Difficile de parler de ce tome sans vous dévoiler un peu de l’intrigue amoureuse entre Agatha et son cher voisin James… Puisqu’ils se sont dit oui. Et comme tout le monde le voyait venir dans le village, la romance est loin d’être au rendez-vous. D’autant plus quand James disparaît, laissant Agatha triste, furieuse et angoissée. Impossible pour elle de ne pas tenter de le retrouver…

J’ai pris plaisir à cette nouvelle intrigue. Et je ne vais pas vous le cacher, j’ai pris plaisir à cette enquête notamment parce que James y est plutôt absent (et pour cause, il a disparu). Ce personnage commence à me lasser et le fait qu’Agatha se mette en quatre pour lui faire plaisir m’agace un peu. Je préfère le duo Charles-Agatha qui est nettement plus drôle. Ou le duo Ray-Agatha.

Ce que j’ai trouvé plutôt drôle en lisant ce tome, c’est que tout les éléments d’un thriller sont réunis (non, je suis une tombe, je ne vous en dis pas plus), et pourtant on est dans l’humour, la légèreté et le burlesque. Je me demande ce qu’aurait pu donner cette histoire écrite par Gillian Flynn, par exemple… Avouez, si vous connaissez Agatha, que ce serait plutôt étonnant !

À bientôt pour le prochain tome.

signature

L’enfer de l’amour – Agatha Raisin enquête tome 11 – M.C. Beaton – Albin Michel – 360 pages (juin 2018)

Acheter ce roman chez Cultura

Les précédents tomes :
La quiche fatale
Remède de cheval
Pas de pot pour la jardinière
Randonnée mortelle
Pour le meilleur et pour le pire
Vacances tous risques
A la claire fontaine
Coiffeur pour dames
Sale temps pour les sorcières
Panique au manoir

11 réflexions sur “L’enfer de l’amour – M.C. Beaton

  1. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 3 épisode 7 | Mademoiselle Maeve

  2. Pingback: Crime et déluge – M.C. Beaton | Mademoiselle Maeve

  3. Pingback: Chantage au presbytère – M.C. Beaton | Mademoiselle Maeve

  4. Pingback: Gare aux fantômes – M.C. Beaton | Mademoiselle Maeve

  5. Pingback: Cache-cache à l’hôtel – M.C. Beaton | Mademoiselle Maeve

  6. Pingback: De Rachel Abbott à Marian Izaguirre | Mademoiselle Maeve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s