Une bobine de fil bleu – Anne Tyler

photostudio_1532975438435

le-resume

« Ils se croyaient uniques : c’était peut-être la preuve supplémentaire que les Whitshank étaient une famille comme les autres. Abby Whitshank est mère de cinq enfants devenus adultes. Elle excelle à les rassembler tous autour d’un repas ou d’une conversation. Pourtant, si aujourd’hui tous les enfants sont de retour à Baltimore, c’est parce que Abby les inquiète par ses comportements étranges et ses pertes de mémoire. Le coeur de la famille Whitshank semble battre de travers. Même Denny, le fils rebelle, s’en émeut. Avec humour et mélancolie, Anne Tyler recompose le drame doux-amer d’une famille qui se croyait plus heureuse que les autres. Elle l’était, c’est vrai, mais au prix de mille petits arrangements avec la réalité… »

monavis

J’aime beaucoup les histoires de famille. Et quand j’ai reçu Une bobine de fil bleu d’Anne Tyler dans My Book Box de juin 2018 #25 Génération, j’ai su que ce roman ne resterait pas longtemps dans ma PAL. Mais avant de vous parler d’Une bobine de fil bleu, voici une petite photo de ce qu’il y avait dans ma box.

photostudio_1532880359123.jpg

En plus du roman d’Anne Tyler, j’ai trouvé des sachets de thé et d’infusion Pagès, deux petits savons Le moulin à savon certifiés Nature et Progrès et fabriqués juste à côté de chez moi, un marque-page, la brochure sur le thème du mois, ainsi que deux invitations pour aller voir Le Book Club au cinéma – j’ai profité des vacances pour y aller avec ma petite maman et on a bien pensé à My Book Box et surtout on a passé un chouette moment.

Revenons enfin à notre roman. Dans Une bobine de fil bleu, le lecteur fait connaissance avec la famille Whitshank. Red et Abby ont quatre enfants devenus grands – à moins que j’en ai loupé un, j’ai bien peur qu’il y ait une erreur dans le résumé qui nous en annonce cinq. Et les enfants de Red et Abby s’inquiètent pour leurs parents septuagénaires. L’aménagement de Stem et Nora dans la maison familiale pour aider les parents ravive des jalousies chez Dennis qui s’installe lui aussi. Cette cohabitation et les visites des sœurs vont faire surgir un certain nombre de souvenirs et d’histoires sur plusieurs générations de Whitshank…

Anne Tyler a obtenu le prix Pulitzer en 1989 pour Leçons de conduite. Et au début de ma lecture d’Une bobine de fil bleu, j’ai eu un peu peur de me retrouver avec entre les mains un roman du style des Intéressants de Meg Wolitzer – en clair un roman décevant et un peu creux. Dans un sens, il ne se passe pas grand chose dans ce roman, si vous aimez les grandes révélations et les familles qui se déchirent, passez votre chemin. Une bobine de fil bleu, c’est l’histoire d’une famille normale. Simplement normale.

J’ai apprécié le style de l’autrice. Anne Tyler sait raconter les histoires, avec parfois la pointe d’humour qui change tout. Je n’ai pas été ultra émue au point de vous conseiller de vous rendre de toute urgence dans la librairie la plus proche pour vous procurer un exemplaire de ce roman, mais il m’a suffisamment séduite pou que j’ai envie de lire d’autres titres de l’autrice, d’ailleurs Vinegar girl a retenu mon attention.

signature

Une bobine de fil bleu – Anne Tyler – 10/18 – 472 pages (janvier 2018)

Acheter ce roman chez Cultura

Publicités

3 réflexions sur “Une bobine de fil bleu – Anne Tyler

  1. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 3 épisode 7 | Mademoiselle Maeve

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s