Le crocodile devenu le sac à main de Karl Lagerfeld – Marie-Noëlle Demay

photostudio_1533754868631

le-resume

« Il fut d’abord un crocodile. Un dieu. Une terreur. Tué pour sa peau extraordinaire, le voilà devenu sac à main. Mais pas n’importe lequel. Celui de Karl Lagerfeld. Un accessoire à l’intellect acéré et à l’humour mordant, observant, disséquant, glosant sur le cours inattendu de sa nouvelle vie… Il faut se laisser porter par le merveilleux réalisme de ce récit. Les personnages existent. Presque tous. Les situations ont eu lieu. Peut-être. Le monde de la mode, petit peuple nomade et attachant, s’y révèle dans ses rites, ses excès, ses grandeurs aussi… Et Karl Lagerfeld, qui n’a besoin de personne pour construire sa légende, s’y dévoile, sous le regard malicieux de son sac-crocodile, comme le plus authentique et le plus fascinant des personnages de fiction. »

monavis

C’est Stelda qui m’a prêté Le crocodile devenu le sac à main de Karl Lagerfeld de Marie-Noëlle Demay. Cela ne se voit sans doute pas car je suis presque tout le temps en jeans et baskets, mais à l’intérieur de moi se cache une blogueuse mode (non je plaisante, pas une blogueuse mode, mais c’est vrai que la mode m’intéresse. J’ai toujours aimé les vêtements et les accessoires et déjà en maternelle je dessinais des tas de silhouettes, des imprimés, je découpais même des vêtements dans les catalogues que j’associais ensuite). Enfin bref, tout ça pour dire que ce n’est pas parce que je tiens un blog littéraire que je n’ai pas d’autres passions – comme la mode, par exemple.

Le crocodile devenu le sac à main de Karl Lagerfeld est le premier roman de Marie-Noëlle Demay. Marie-Noëlle Demay a fondé Gala et en a été rédactrice en chef avant de diriger quinze ans durant le service Mode de Marie-Claire. On peut donc penser qu’elle connait son sujet.

Ce roman est plutôt étonnant. Le narrateur est un sac à main. Enfin, en réalité, le narrateur est un crocodile dont l’esprit a survécu et qui se retrouve être transformé en sac à main. Un modèle unique réalisé par Hermès pour Karl Lagerfeld. Un sac à main que le directeur artistique de Chanel transporte partout avec lui.

A travers ce roman, on entre dans l’intimité de Karl Lagerfeld – et de son chat Choupette, star d’Instagram. On découvre ce bourreau de travail sur lequel tout semble glisser. On découvre un homme plutôt bienveillant malgré sa notion toute personnelle de l’heure et son incapacité à gérer les tâches quotidiennes. On a tout de même l’impression que ce crocodile représente un peu la petite souris qu’aurait aimé être Marie-Noëlle Demay. Et sans doute qu’aimerait être tout passionné de haute couture.

J’ai bien aimé cette lecture, je trouve Karl Lagerfeld atypique et je suis contente d’avoir approfondi mes connaissances à travers une lecture légère – plutôt que d’avoir eu à me plonger dans une biographie. Mais étant peu réceptive aux romans déjantés, je n’ai pas franchement adhéré à cette histoire de sac à main vivant. J’aime autant ne pas penser que mes sacs passent leur journée à m’observer. Franchement. Pas vous ?

signature

Le crocodile devenu le sac à main de Karl Lagerfeld – Marie-Noëlle Demay – Flammarion  – 199 pages (mai 2018)

Acheter ce roman chez Cultura

Publicités

3 réflexions sur “Le crocodile devenu le sac à main de Karl Lagerfeld – Marie-Noëlle Demay

  1. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 3 épisode 7 | Mademoiselle Maeve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s