La caresse de la mort – Andrea Ellison

photostudio_1533733803958

le-resume

« Depuis sa confrontation avec le tueur en série qui se faisait appeler le Prétendant, le lieutenant Taylor Jackson est en état de choc. Atteinte d’une balle en pleine tête, elle s’en est sortie de peu mais reste depuis privée de l’usage de la parole. Recluse dans son silence, hantée par l’horreur qu’elle a vécue, elle est assaillie de cauchemars toujours plus terrifiants. Aussi, lorsque son ami Memphis Highsmythe lui propose de venir se reposer quelque temps dans son château en Ecosse, Taylor accepte, même si son fiancé Baldwin ne voit pas cette invitation d’un très bon oeil. Alors que la beauté romantique de la demeure et les attentions de Memphis lui font presque oublier ses malheurs, une tempête de neige isole soudain le domaine du reste du monde, faisant à nouveau resurgir ses troubles anxieux. Très vite, le château se révèle une prison menaçante où les hallucinations prennent le pas sur la réalité. Taylor a alors la dérangeante impression qu’on lui en veut. Reste à savoir de qui, ou de quoi, il s’agit… »

monavis

Après avoir lu Laisse parler les morts d’Andrea Ellison, j’ai continué ma découverte de cette autrice avec le second roman que j’avais sous la main, La caresse de la mort. Andrea Ellison a écrit une série mettant en scène le lieutenant Taylor Jackson, enquêtrice à Nashville.

Taylor Jackson a reçu une balle dans la tête en affrontant un tueur psychopathe appelé Le Prétendant. En plus d’une cicatrice, elle a perdu l’usage de la parole. Temporairement. Alors que son quotidien et sa vie de couple pèsent sur le moral et la guérison de la jeune femme, elle reçoit une invitation à passer quelques temps chez un ancien collègue dans un château en Écosse. Elle n’hésite pas une seconde et prend un billet d’avion.

En démarrant ma lecture, j’étais vraiment dégoûtée car je me suis rendue compte que cette histoire se passait avant Laisse parler les morts. Juste après que Samantha ait été enlevée par Le Prétendant et qu’elle ait perdu son bébé. Mais avant que son mari et ses enfants disparaissent. J’aurais mieux fait de regarder avant de commencer les livres d’Andrea Ellison. Ça m’apprendra.

Taylor Jackson se retrouve dans ce grand château isolé. Menphis, son hôte, a perdu sa femme. Elle est accueillie par une gouvernante hostile et suit une thérapie avec une psy amie de la famille qui a l’air complètement cinglée. Une tempête se lève, le château de retrouve totalement isolé et il semble que quelqu’un ait bien l’intention de se débarrasser de Taylor. Mais qui ?

J’ai préféré La caresse de la mort à Laisse parler les morts. Même si on retrouve certains personnages, l’ambiance est totalement différente. C’est une sorte de huit-clos qui n’est pas sans rappeler Rebecca de Daphné du Maurier ou La menace de S.K. Tremayne. Et moi, j’aime bien ces ambiances oppressantes où les personnages sombrent doucement dans la folie et cherchent à trouver l’origine du mal. Ce n’est pas aussi bon que Rebecca, mais c’est un petit thriller plaisant.

signature

La caresse de la mort – Andrea Ellison – Harlequin – 480 pages (septembre 2016)

Acheter ce roman chez Cultura

Publicités

Une réflexion sur “La caresse de la mort – Andrea Ellison

  1. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 3 épisode 7 | Mademoiselle Maeve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s