Poursuite au bout du monde – Janet Evanovich et Lee Goldberg

poursuiteauboutdumonde

le-resume

« Quand la très brillante agent du FBI Kate O’Hare a appris qu’elle allait faire équipe avec Nicolas Fox, voleur de renommée internationale et arnaqueur professionnel, elle a failli s’étouffer d’indignation. Mais elle doit bien se rendre à l’évidence : l’ingéniosité de cet escroc hors du commun ne sera pas de trop pour traquer les plus grands criminels de la planète… Leur prochaine cible ? Carter Grove. L’ancien bras droit du Président a volé un rare artefact chinois du Smithsonian, un crime susceptible d’anéantir les relations diplomatiques entre Chine et Etats-Unis. Avec le soutien d’une équipe haute en couleur, Nick et Kate vont œuvrer dans l’ombre… »

monavis

Poursuite au bout du monde est le tout nouveau roman de Janet Evanovich. Pour certains (comme moi), la mention de cette autrice suffit à me mettre en joie et pour les autres, ce n’est qu’une question de temps, il suffit juste qu’ils croisent le chemin de son héroïne Stephanie Plum ou désormais de celui de Kate O’Hare.

Poursuite au bout du monde est le second tome d’une série écrite à quatre mains par Janet Evanovich, donc, mais aussi Lee Goldberg, auteur et scénariste. Je n’aime pas trop prendre une série en cours de route, mais j’avais tellement envie de lire ce livre que je n’ai pas attendu de me procurer le premier, appelé Le casse. Et du coup, il m’a fallu un peu de temps pour tout comprendre, mais globalement ça a été. J’ai juste vraiment regretté de ne pas avoir attendu, parce que je suis sûre que le premier tome était top.

Kate O’Hare travaille au FBI et elle a développé une obsession pour le Nicolas Fox, un voleur à la Arsène Lupin, qu’elle a traqué sans relâche. Lorsqu’elle arrive à finalement le coincer, on lui demande de faire équipe avec le gentleman cambrioleur pour traquer d’autres voleurs ou receleurs d’œuvres d’art. Alors bien sûr, certains pourraient dire que tout ça ne semble pas très crédible. Mais en même temps, franchement, moi, ça m’est complètement égal. Je trouve ce duo vraiment drôle, des opposés que tout attire, mais qui résistent. Enfin au moins Kate. Lui qui ne jure que par le luxe et le confort et elle qui porte ses plus jolies rangers pour un rendez-vous amoureux.

Les dialogues sont très drôles et les personnages savoureux. J’adore la relation entre Kate et son père, j’ai l’impression de lire un roman de Lisa Lutz, et j’adore Lisa Lutz. Kate O’Hare est un mélange de Lizzie Spellman, l’héroïne de Lisa Lutz et de Miss Détective. Un joli mélange. J’espère qu’il y aura d’autres tomes. En attendant, dès que je serai en manque, je lirai Le casse ou alors je reprendrai la série avec Stephanie Plum, mauvaise nouvelle pour ma PAL !

signature

Poursuite au bout du monde – Janet Evanovich et Lee Goldberg – Charleston – 304 pages (août 2018)

Acheter ce roman chez Cultura

lectricecharleston

 

Publicités

3 réflexions sur “Poursuite au bout du monde – Janet Evanovich et Lee Goldberg

  1. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 3 épisode 9 | Mademoiselle Maeve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s