Alice au pays des casseroles – Maud Brunaud

photostudio_1540639286535

le-resume

« Il était une fois… Moi ! Alice ! Jeune femme douce et timide dans la trentaine (on ne demande JAMAIS son âge exact à une femme !). Célibataire. 90/60/90 (enfin, à peu près… à la louche quoi ! à la bonne grosse louche !). De loin et sans lunettes, on me dit que je ressemble assez à Emily Blunt… Heureuse propriétaire d’un chien-saucisse et de deux perruches. Je demeure en pleine campagne berrichonne où je tiens le restaurant familial depuis que maman (contrainte et forcée) m’a passé la main. Je bous souvent intérieurement et je ne sais pas pourquoi je n’arrive jamais à me lâcher ! C’est un peu comme si le chanteur de Kiss était coincé dans le corps d’Edith Piaf ou comme si on voulait apprendre à mordre à un ours en peluche. Je ne suis donc ni une princesse de conte de fées ni une icône mode du XXIe siècle à la Kim Kardashian, vous l’aurez peut-être remarqué… Ainsi, commence « l’histoire de ma vie » ! Jusqu’ici, je me suis toujours évertuée à ne pas me montrer trop gourmande et j’ai goûté, avec parcimonie, aux plaisirs de la vie. Mais, un jour, mon petit château de convenances et de solitudes s’est envolé aux quatre vents… tout ça à cause d’un food-truck installé devant ma porte et de son séduisant propriétaire ! »

monavis

Cela faisait déjà quelques semaines qu’Alice au pays des casseroles de Maud Brunaud était dans ma Pile à lire et que n’avais pas encore trouvé le temps ou l’occasion de le sortir, quand soudain… (J’avais envie d’introduire un peu de suspense.)

Donc, quand soudain, je me suis retrouvée à La Châtre, en plein cœur de l’Indre, un samedi midi à l’heure du marché. Le corps et l’esprit totalement relaxés par deux jours de thalasso. Si bien que j’ai repensé à ce livre. En me disant que c’était bien dommage de ne pas l’avoir lu avant pour me mettre dans l’ambiance, et qu’il ne faudrait pas trop traîner à me plonger dedans si je voulais garder les lieux en tête. Oui, parce qu’en fait Alice au pays de casseroles se déroule à La Châtre et qu’il est même regulierement fait mention de l’ambiance du marché du samedi. Et aussi parce que, a priori, je ne vais pas retourner à La Châtre de sitôt (ce n’est pas tout à côté de chez moi).

Alice a la trentaine. Elle vit et travaille à La Châtre dans le restaurant familial qu’elle a repris. Cette ville, c’est la sienne, elle y connaît tout le monde, même si elle reste discrète et bien planquée dans sa cuisine. Alice a du mal à s’imposer. Elle a repris le restaurant mais sa mère semble être toujours aux commandes, à choisir les menus, imposer les achats… Et le restau vivote un peu. Quand un food-truck s’installe juste devant sa porte et lui pique ses clients, là elle pète les plombs et s’en prend au propriétaire. Qu’elle aurait préféré nettement moins séduisant. C’est aussi à peu près à ce moment-là qu’elle commence à recevoir des lettres de menace. Qui lui en veut ? Ou qui en veut au restaurant ? (Les menaces ne sont pas super précises…)

L’histoire est racontée par Alice qui fait pas mal de digressions et s’adresse parfois directement au lecteur (ce n’est pas moi qui vais lui jeter la pierre). Et Alice est franchement sympa, malgré ses goûts musicaux douteux. Je ne me suis pas ennuyée une minute en compagnie des personnages créés par Maud Brunaud et j’ai même été un peu triste de finir ma lecture. J’étais bien à La Châtre, c’est chouette comme tout comme petite ville.

Maud Brunaud est journaliste et écrivaine. Alice au pays des casseroles n’est pas son premier roman, c’est une bonne nouvelle, cela veut dire qu’il y en a d’autres à découvrir. Et j’avoue que je serais ravie de lire d’autres livre de cette autrice.

signature

Alice au pays des casseroles – Maud Brunaud – Marivole – 214 pages (septembre 2018)

Acheter ce roman chez Cultura

Publicités

2 réflexions sur “Alice au pays des casseroles – Maud Brunaud

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s