Belleville au cœur – Christian Page

photostudio_1542055054325

le-resume
« La rue de l’intérieur. Comme avant lui George Orwell (Dans la dèche à Paris et à Londres) ou Louis Calaferte (Partage des vivants), Christian Page entre en littérature par la rue. Son premier livre, qui en appellera d’autres, est un témoignage bouleversant sur la vie quotidienne d’un sans domicile fixe, place Sainte-Marthe, au cœur de Belleville, à Paris. Figure locale à la réputation internationale, déplaçant CNN et les télévisions du monde, Christian Page est poète. Christian Page raconte la langueur des jours et le regard des autres, la violence, la pitié, les ivresse du bonheur, les trucs, les clans, l’amour et le temps qui s’accélère. Une vie qui bascule, c’est toujours la même histoire, trois accidents cumulés : travail, couple, logement. Après, il faut tenir, durer, rester digne et chaque jour recommencer. Christian a passé trois hiver dans la rue. Il a choisi de faire paraître son livre pour la « trêve hivernale », ce moment de l’année où la rue nous rappelle que, chaque jour, en France, un SDF meurt. Belleville au coeur est dédié à ces milliers d’anonymes, ces femmes, ces hommes qu’on a croisés sans doute, mais sans jamais les voir. »

monavis

« Je ne lis pas beaucoup de témoignages. » Voilà, la petite phrase que l’on trouve à chaque nouvelle chronique témoignage est placée, mais n’empêche que ça commence à faire beaucoup quand même. Mais en même temps, comment ne pas se laisser tenter par Belleville au cœur, le livre de Christian Page, sorti deux petits jours après un week-end parisien durant lequel j’ai pas mal traînassé à Belleville. Un quartier que j’aime beaucoup. Peut-être y ai-je croisé Christian Page, mais je dois admettre que je ne regarde pas vraiment les gens autour de moi (je serais une détective privée ou un témoin en carton) et encore moins ceux qui font la manche ou traînent assis sur des bancs. Je ne vais pas vous dire le contraire, parce que je n’ai pas envie de mentir. Néanmoins, ce livre Belleville au cœur, c’est la meilleure manière d’être sensibilisé aux difficultés rencontrées par les sans-abris, à travers le meilleur porte-parole qui soit, Christian Page.

Christian Page avait un boulot, un bel appartement à Paris, une femme et un petit garçon. Une vie normale, selon beaucoup de gens. Puis, sa femme embarque leur enfant sous le bras et Christian sombre. Perd son job et son appartement. Se retrouve à la rue. Lui qui a milité pour le droit au logement. Une erreur de parcours.

Dans Belleville au cœur, il raconte son quotidien, la Mission, le froid, les vols, les copains, certains Parisiens qui apportent un café, hébergent parfois, d’autres qui appellent la police pour qu’elle déloge les indésirables. C’est dur comme témoignage, mais ce n’est pas larmoyant, Christian Page raconte, il ne se plaint pas. Il raconte aussi les autres, son ami qui se fait toujours tout voler mais qui lui n’ose jamais prendre ce qu’on ne lui donne pas. Celle qui est discrètement surveillée par certains policiers qui craignent qu’il lui arrive quelque chose, parce que la rue, c’est aussi la violence, notamment la violence gratuite, celle qui consiste à battre un SDF, à mettre le feu à son duvet… Cela vous choque. Moi aussi, mais vraisemblablement, certains ont dû trouver ces idées excellentes, puisqu’ils les ont mises en pratique. Parfois je me demande si nous sommes tous des êtres humains.

Alors qu’il commence à faire plus froid, que l’on ressort les manteaux et qu’on se laisse tenter par une écharpe, que l’on remet le chauffage chez soi, c’est l’occasion d’avoir une pensée pour tous ceux qui passent leurs nuits dehors. Comme Christian Page pendant trois ans et demi. Chaque jour, un SDF meurt dans la rue et avec son livre, Christian Page souhaite que ce chiffre baisse ou du moins que ce chiffre touche et pas seulement pendant les fêtes de Noël, quand on est bien au chaud et que l’on pense un instant à ceux qui sont dehors.

Christian Page est sorti de l’anonymat quand il s’est payé un forfait à 2€ et qu’il a ouvert son compte Twitter @pagechris75. Aujourd’hui, il un logement, il a écrit un premier livre, on peut espérer que les choses iront de mieux en mieux pour lui. En tout cas ce premier livre est extrêmement touchant.

signature

Belleville au cœur – Christian Page – Slatkine et Cie – 158 pages (octobre 2018)

Acheter ce livre chez Cultura

Publicités

Une réflexion sur “Belleville au cœur – Christian Page

  1. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 3 épisode 11 | Mademoiselle Maeve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s