Les années perdues – Mary Higgins Clark

photostudio_1541764815891

le-resume

« Mariah retrouve sa mère, une arme à la main, près du cadavre de son père. La culpabilité de Kathleen Lyons, atteinte de la maladie d’Alzheimer, ne fait aucun doute pour la police. Mais Mariah n’y croit pas une seconde. Spécialiste de la Bible, Jonathan Lyons venait de faire une découverte insolite : une lettre de Jésus adressée à Joseph d’Arimathie, élucidant le mystère des fameuses « années perdues », volée dans la bibliothèque du Vatican au XVe siècle. Une nouvelle extraordinaire pour la chrétienté. Aurait-on assassiné Jonathan pour récupérer le précieux parchemin ? Déterminée à découvrir la vérité, Mariah va mener l’enquête au péril de sa vie… »

monavis

Oui, encore un Mary Higgins Clark ! Vous allez en profiter toute la semaine d’ailleurs, car j’ai eu besoin de lectures réconfortantes ces dernières semaines et les thrillers légers de cette autrice me remontent toujours le moral. En revanche, ce n’est pas toujours des romans de grande qualité, je vous l’accorde. Et Les années perdues n’est pas le meilleur que Mary Higgins Clark a écrit. Loin de là.

Le père de Mariah a été tué d’une balle dans la tête chez lui et sa mère, atteinte de la maladie d’Alzheimer, prostrée dans le dressing, tenant l’arme à la main et incapable de tenir un discours cohérent. La police soupçonne donc la femme de Jonathan d’avoir abattu son mari, d’autant que dans ses souvenirs confus, elle sait bien que son mari a une aventure avec une autre femme.

Mariah, de son côté, a fort à faire : tenter de sortir sa mère des ennuis et enquêter sur un manuscrit disparu – pas n’importe lequel, puisqu’il s’agit d’une lettre de Jésus à Joseph. En plus de repousser les avances d’un ami de son père et d’essayer de se réconcilier avec son père (il semble qu’il ne soit jamais trop tard).

J’ai trouvé cette lecture plaisante, mais ce n’est pas dingue non plus. Pour une fois, j’ai vu la solution bien avant la fin du livre et ça m’a un peu déçue. Néanmoins, ça ne m’a pas découragée et dès que j’ai pu, j’ai pioché un autre Mary Higgins Clark dans ma Pile à lire.

signature

Les années perdues – Mary Higgins Clark – Le Livre de Poche – 377 pages (janvier 2017)

Acheter ce roman chez Cultura

 

5 réflexions sur “Les années perdues – Mary Higgins Clark

  1. Pingback: Le temps des regrets – Mary Higgins Clark | Mademoiselle Maeve

  2. Pingback: Dernière danse – Mary Higgins Clark | Mademoiselle Maeve

  3. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 3 épisode 11 | Mademoiselle Maeve

Répondre à Mademoiselle Maeve Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s