D’écho en échos – Jodi Taylor

photostudio_1543402840330
photostudio_1555885361723

« Maxwell et ses excentriques confrères historiens partent pour de nouvelles aventures à travers le temps. Promue directrice du département d’Histoire, Maxwell va contrer, à l’aide de son équipe, les plans de leurs ennemis qu’ils croyaient neutralisés. C’est l’Histoire tout entière qui est menacée par ces fantômes du passé. Au bord du burn out, l’historienne utilise ses dernières forces pour maintenir l’équilibre dans l’Histoire et dans sa vie privée. Non sans rudesse, elle doit faire face à l’attaque de Jack l’Éventreur, à un St Mary du futur quelque peu différent, un séjour improvisé à Ninive, ou encore à la mort étrange d’Élizabeth Ière d’Angleterre. »

photostudio_1555885425446

Comme j’étais contente d’avoir D’écho en échos sous la main quand j’ai eu terminé D’un monde à l’autre, premier tome de la série des Chroniques de St Mary de Jodi Taylor ! J’ai eu un vrai coup de cœur pour ce premier tome et j’aurais eu de la peine de ne pas pouvoir lire le second, même si en soi la fin ne nous laisse pas sur un gros cliffhanger à l’Américaine.

En faisant quelques recherches, j’ai découvert que les éditions Hervé Chopin ont fait des heureux en commençant à publier en français les aventures de Max, car pas mal de lecteurs bavaient sur cette série qui a rencontré un grand succès en Grande-Bretagne, aux États-Unis et au Canada. Déjà neuf tomes sont parus à l’étranger et chez nous, deux tomes sont déjà parus et le troisième tome est prévu pour le 14 février 2019. En attendant, je ronge mon frein.

Je suis carrément fan de Madeleine Maxwell. La jeune historienne me fait penser à Thursday Next, l’héroïne de Jasper Fforde. Elle est intelligente et drôle. Courageuse et maladroite. Pas parfaite, mais tellement idéale. Toutes les gamines devraient avoir de telles héroïnes à admirer. Mais attention, je ne vous conseille pas de faire lire cette série à des adolescentes (ou des adolescents), car il y a des scènes « olé, olé » selon ma copine Chloé. Pas beaucoup, mais assez pour qu’il soit important de le préciser. On n’est pas dans le new adult non plus avec des mecs torse nu sur la couverture et des scènes torrides toutes les deux pages, mais Max a une vie sexuelle. Et surtout une vie incroyable.

St Mary abrite un incroyable secret : des capsules capables de voyager dans le temps. Quoi de mieux pour une historienne ? Besoin d’une précision sur la guerre de cent ans, hop ! Une question sur les tyrannosaures, hop ! Envie de croiser Marc-Aurèle, hop ! Mais quand des voyageurs du temps venus du futur pour comprendre et sauver le présent en modifiant le passé s’en mêlent, quand des méchants s’invitent à la fête et que les membres de St Mary ne peuvent simplement pas les éliminer parce qu’ils interférer avec sur leur propre passé, tout se complique et arrivent les migraines.

Quoi qu’il en soit, D’écho en échos est aussi bon que le premier tome. J’aime toujours autant Max et l’humour omniprésent. Ce livre est à mettre entre toutes les mains des fans de SF, de steampunk, d’uchronie et d’héroïnes vraiment cool. En voilà une bonne idée de cadeau de Noël.

photostudio_1555881547414

D’écho en échos, les chroniques de St Mary tome 2 – Jodi Taylor – HC Editions – 336 pages (octobre 2018)

Acheter ce roman chez Cultura

 

Publicités

3 réflexions sur “D’écho en échos – Jodi Taylor

Répondre à livressurtable Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s