Et puis Colette – Sophie Henrionnet et Mathou

photostudio_1541892581854

le-resume

« Anouk, trentenaire parisienne enfermée dans la routine, vient d’apprendre le décès de sa sœur. Pire, celle-ci l’a désignée tutrice de Colette, 7 ans, ceinture noire de maturité et de mélancolie. Alors que la jeune femme craint de se faire dévorer par cette responsabilité imprévue, la petite fille va bousculer toutes ses certitudes. Saura-t-elle être à la hauteur de cette nouvelle relation ? »

monavis

J’ai découvert Sophie Henrionnet avec Vous prendrez bien un dessert ? que j’avais trouvé vraiment super. Puis, de lecture en lecture, Sophie Henrionnet est devenue une de mes autrices préférées. Et chaque nouvelle sortie littéraire de Sophie est l’occasion de petits bonds de joie et de virées à la librairie. Chanceuse, j’ai aussi eu l’occasion de la rencontrer. Et en plus d’être une super autrice, elle est gentille et drôle (aussi drôle en vrai que dans ses romans). Bref, la fille parfaite qui pourrait énerver, mais en fait, non.

Tout comme l’illustratrice Mathou, Sophie Henrionnet est Angevine et un jour, elles ont décidé de travailler ensemble – best idea ever ?  Et c’est ainsi qu’est né le roman graphique Et puis Colette. Sophie Henrionnet a apporté l’histoire et Mathou a donné vie aux personnages avec son joli coup de crayon.

Et puis Colette démarre lorsque Anouk, trentenaire parisienne apprend la mort de sa sœur. Et découvre par la même occasion qu’elle devient la tutrice de la petite Colette, sept ans. Comment gérer cette grande responsabilité et surtout totalement imprévue ? Comment concilier sa vie avec Colette et sa vie parisienne ?

Et puis Colette est un roman graphique très touchant, autant grâce à l’histoire et aux personnages qu’aux dessins de Mathou (j’adore ses personnages tout en rondeur et et en douceur). Je l’imagine bien au pied de nombreux sapins, je suis sûre qu’il pourra plaire aux 12-102 ans.

Vous l’aurez compris, personnellement, j’ai adoré. J’ai cru que j’allais pleurer de devoir m’arrêter en plein milieu et je me suis demandée si je pouvais arriver en retard à ce rendez-vous qui gâchait ma lecture (la réponse était non). Si je peux me permettre de trouver un petit défaut, je dirais  que finalement j’aurais préféré un vrai roman, quelque chose de plus dense, pour pouvoir me plonger plus longtemps dans l’histoire, apprendre  à mieux connaître Anouk et Colette. Mais il n’y aurait pas eu les dessins de Mathou. Alors l’un dans l’autre… En fait, je pense que je suis en manque de roman de Sophie Henrionnet, et ça tombe bien j’ai le premier tome des Mondes de l’arbre dans ma PAL.

signature

Et puis Colette – Sophie Henrionnet et Mathou – Delcourt – 208 pages (septembre 2018)

Acheter ce roman graphique chez Cultura

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s