Le poison de la vérité – Kathleen Barber

photostudio_1542832861091

le-resume
« Plus dangereuse que le mensonge… La vérité ! Josie et Caleb filent le parfait amour à New York. Ce que Caleb ignore, c’est que Josie a changé d’identité quelques années auparavant. Elle avait 15 ans et vivait dans l’Illinois lorsque sa vie a basculé. Son père a été abattu d’une balle en pleine tête dans leur maison. Lanie, sa sœur jumelle, a assisté à la scène et a accusé Warren, leur jeune voisin, condamné à perpétuité.
Alors quand Josie découvre avec stupeur qu’un podcast écrit par la journaliste Poppy Parnell, et suivi par des millions d’Américains, reprend l’enquête, dans le but d’innocenter Warren, elle prend peur. Car ce podcast pourrait bien remettre toute sa vie en question. Et révéler une vérité que Josie n’est peut-être pas prête à entendre. »

monavis

Je ne peux plus me passer d’écouter des livres. Je sais que vous n’êtes pas tous convaincus par cette méthode de lecture, mais moi j’adore me plonger dans une histoire à chaque fois que je monte dans ma voiture et je ne m’agace plus à chaque fois que je me retrouve dans un bouchon, ce qui est plutôt bon pour mon karma.

Après avoir terminé Défaillances de B.A. Paris, j’ai jeté mon dévolu sur Le poison de la vérité de Kathleen Barber, toujours sur Audible.

Le poison de la vérité est le premier roman de l’Américaine Kathleen Barber, juriste puis professeur de yoga et amoureuse de voyages. Comme son personnage principal, Josie.

Tout semble rouler dans la vie de Josie jusqu’à ce qu’elle apprenne l’existence d’un podcast appelé Réexamen. Dans Réexamen, Poppy Parnell, la « journaliste d’investigation » revient sur le meurtre du père de Josie, pour lequel un jeune voisin a été condamné à perpétuité. Pour Josie, c’est un cauchemar, car elle a caché toute cette partie de sa vie à celui qu’elle aime. La mort de son père, l’existence de sa sœur jumelle Lanie, sa mère qui les a abandonnées pour entrer dans un secte… Cela fait pas mal de secrets qui sont en train de lui exploser à la figure.

Je ne sais pas si c’est le fait d’avoir lu « sœur jumelle » dans le résumé qui m’a donné envie de lire Le poison de la vérité. Peut-être inconsciemment. Ce qui est assez étonnant, car a priori je n’aime pas trop les histoires avec des jumeaux. Mais vu le nombre de romans que j’ai déjà lu avec des jumeaux dedans, je pense qu’en fait, je dois bien aimer. Ou alors bien aimer râler après les avoir lus (ce qui est possible).

En réalité, j’étais curieuse d’en savoir un peu plus sur cette histoire de podcast. Je dois avouer que j’aime bien regarder de temps en temps des documentaires sur les tueurs en série sur Netflix, plus particulièrement sur les tueuses en série (je regarde aussi des films de Noël, ne soyez pas inquiets).

C’est donc en audio que j’ai découvert cette histoire, lue par Sandra Parra. Et je ne suis pas certaine que c’était la manière la plus pertinente de lire ce roman. Quand on lit soi-même un livre, il y a certaines choses que l’on peut lire mais qui ne font pas vraiment partie de l’histoire. Certains zappent les titres de chapitres, d’autres les citations de début de chapitre, les notes de bas de pages… Et moi, c’est plutôt le nom des protagonistes apparaissant en début de réplique dans les dialogues (on retrouve cela dans les interviews lorsque Josie écoute le podcast de Poppy Parnell). J’ai trouvé qu’entendre « Poppy », « Warren », « Poppy », « Warren » était un peu agaçant. Tout comme les messages twitter @trucmuche qui répond à @bibulechouette et @machine qui répond à @trucmuche en mettant en copie @bidulechouette… Vous aurez compris et c’est le petit bémol de cette lecture.

En dehors de ce petit bémol, j’ai plutôt bien aimé cette lecture. Il n’y a pas un suspense de dingue, mais l’histoire est intéressante. Voir comment ce podcast fragilise l’équilibre – très précaire – de la famille de Josie. Et comment la vérité va tout faire pour être révélée. Je ne le conseille pas forcément chaleureusement, mais j’ai passé un bon moment.

signature

Le poison de la vérité – Kathleen Barber – Audible – lu par Sandra Parra – 11h43 (octobre 2018)

Publicités

4 réflexions sur “Le poison de la vérité – Kathleen Barber

  1. Pingback: Lion – Saroo Brierley | Mademoiselle Maeve

  2. Pingback: De Rachel Abbott à Marian Izaguirre | Mademoiselle Maeve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s