Agatha – Frédérique Deghelt

photostudio_1547400383009

le-resume
« Décembre 1926. Alors que la romancière Agatha Christie, âgée de trente-six ans, doit surmonter la perte récente de sa mère, elle apprend la liaison de son mari Archie avec la jeune Nancy Neele. Anéantie par la trahison de l’homme qu’elle aime depuis quatorze ans et qui lui annonce l’intention qu’il a de divorcer, elle quitte leur foyer sur un coup de tête et met en scène sa disparition : après avoir abandonné sa voiture et quelques effets personnels sur un chemin de campagne, elle saute dans un train et part se réfugier dans un hôtel du Yorkshire où elle se fait enregistrer sous le nom de la maîtresse de son époux. Bientôt, toute l’Angleterre est à sa recherche et Archie soupçonné de meurtre… Excellant à dépeindre le chamboulement intérieur d’une femme délaissée pour une autre qui, peu à peu, retrouve le goût de l’indépendance, Frédérique Deghelt revient sur un épisode entouré de mystère – mais bien réel – de la vie de la Reine du crime. »

monavis

J’avais très envie de sortir de ma Pile à Lire Agatha de Frédérique Deghelt. Ce livre – je ne peux pas vraiment parler de roman – m’intriguait. J’avais entendu parler de la mystérieuse disparition d’Agatha Christie et je me disais qu’Agatha serait l’occasion d’en savoir plus sur cet épisode de la vie de la romancière.

Vous le saviez, vous, qu’Agatha Christie avait disparu en décembre 1926, laissant sa voiture accidentée sur le bord de la route ? Je ne sais plus à quel occasion j’en ai entendu parler, mais je n’ai pas eu besoin de faire travailler beaucoup mon imagination pour imaginer Agatha Christie en train d’imaginer un plan parfait pour disparaître. Et accessoirement faire en sorte que son mari soit soupçonné de l’avoir tuée. Vous la voyez, vous aussi ? Le souci c’est que je l’imagine toujours en petite mamie, Agatha Christie, j’ai fait un amalgame entre elle et son charmant personnage de Miss Marple. Et comme ça date du collège, c’est fichu.

Donc lorsque Agatha Christie a décidé de disparaître, elle était loin d’être une vieille dame. Elle avait 36 ans (j’espère que vous ne trouvez pas que c’est vieux) et était mariée depuis douze ans. Elle venait de perdre sa mère et avait du mal à reprendre le dessus, incapable d’écrire. Et son mari lui annonce qu’il est tombé amoureux d’une autre. Alors qu’elle est toujours folle de son mari. C’est ce qui va précipiter la décision de la romancière, ou qui vont la pousser à une successions d’actions sans but… Qui peut savoir ? En effet, de cette escapade, Agatha Christie ne dira jamais rien. Alors Frédérique Deghelt a fait un choix, mais est-on sûr qu’il est le bon ? Qu’importe. On ne le saura jamais, finalement, alors autant se laisser porter.

J’ai beaucoup apprécié ma lecture d’Agatha. L’histoire est passionnante, le livre est très bien écrit et j’ai trouvé vraiment super intéressant d’en savoir plus sur Agatha Christie et entrer un instant dans sa tête. Celle d’une femme pleine de doutes. Surprenant, hein ?

signature

Agatha – Frédérique Deghelt – Babel – 251 pages (novembre 2018)

Acheter ce roman chez Cultura

Publicités

5 réflexions sur “Agatha – Frédérique Deghelt

  1. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 4 épisode 1 | Mademoiselle Maeve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s