Se sentir mieux – le shiatsu et le shen avec Rokia

photostudio_1550006946109

J’ai tellement envie de me sentir bien dans mes baskets, de ressentir de la joie le plus souvent, d’être épanouie et d’avoir confiance en moi que j’ai fini par tenter de me  prendre en main. C’est pour cela que je me suis lancée dans les livres de développement personnel et que j’ai aussi essayé un certain nombre de choses pour me débarrasser de mes migraines, des idées noires qui les accompagnent et de mes douleurs de règles. Un vrai calvaire, partagé par beaucoup de femmes. Alors, j’ai pensé que quelques solutions pour vous soulager pourraient vous intéresser. Parmi les expériences tentées, je voulais vous parler aujourd’hui du shiatsu, puisque j’ai pris quelques séances avec Rokia, installée à Tours.

Mais d’abord, le shiatsu, qu’est-ce que c’est ? C’est une technique de massage venue du Japon qui utilise le toucher pour rééquilibrer le corps.

A priori, après m’être un peu renseignée, j’ai eu l’impression que le shiatsu était un truc un peu magique, car il pouvait à la fois relaxer, mais aussi soigner. Soigner des migraines, une vieille entorse douloureuse, des douleurs de règles, des névralgies… Et aussi décoincer des nœuds psychologiques.

Personnellement, j’ai essayé mille trucs pour mes maux de tête (sans résultat), mais pour les règles j’avais bon espoir. Pour tout vous dire, je souffre depuis que je suis adolescente. Mes premières règles en classe de neige ont été un cauchemar – je ne remercierai jamais assez ma prof de sciences naturelles de m’avoir donné de l’aspirine pour soulager les douleurs, c’est là que j’ai découvert que j’étais allergique. J’ai failli m’étouffer dans le sang qui  coulait à flots de mon nez et j’ai laissé des traces de mains ensanglantées sur le mur en tentant d’appeler à l’aide. Bref.

Avant d’aller plus loin, je préfère vous prévenir : je ne souffre pas d’endométriose. Néanmoins, je souffre quand même. Vomissements, douleurs dans le ventre, les reins, la poitrine, maux de tête, problèmes intestinaux et une furieuse envie de me jeter par la fenêtre une journée par mois. J’ai d’ailleurs consulté pour savoir si ce n’était pas de l’endométriose, en raison de la violence des symptômes. Alors si je pouvais trouver quelque chose pour me soulager et arrêter de planifier des sorties en regardant mon application Maya, en me disant que ce week-end là, ce n’est pas la peine, parce que je vais être au fond de mon lit avec une bassine et une bouillotte… J’étais prête à tenter !

J’ai donc pris un rendez-vous avec Rokia, une infirmière toute douce, qui s’est formée par la suite à l’école supérieure de shiatsu. J’étais assez rassurée d’être avec une infirmière, pensant qu’elle connaîtrait mieux mon corps et ses problèmes. Et ce que j’ai pu découvrir lors de notre rendez-vous, c’est que cette jeune femme dégage beaucoup de sérénité et de douceur. J’ai complétement oublié mes inquiétudes en entrant dans son cabinet.

Après une discussion autour de mes douleurs, de ce que je souhaitais tenter de soigner (règles douloureuses, stress, migraines, névralgie, tant qu’à faire… Mais prioritairement les douleurs de règles), Rokia m’a expliquée en quoi consistait la pratique et ce qu’elle allait faire. Et je me suis allongée sur une petite natte chauffante sous une couverture toute douce, dans une pénombre très agréable et propice à l’endormissement.

photostudio_1550082174878

A partir de là, j’avoue que je ne me souviens plus de grand chose. Le massage d’une heure m’a fait l’effet d’une nuit entière de sommeil réparateur. Rokia a dénoué des tensions que je n’avais même plus conscience d’avoir. Elle m’a posé des ventouses dans le dos, puis a positionné à la fin de la séance des aimants pour prolonger ses effets – je devais les garder huit jours, mais j’ai dû les enlever avant pour passer les contrôles à l’aéroport.

Je suis rentrée chez moi complètement essorée et j’ai passé une nuit parfaite. Sur le court terme, la séance a été totalement apaisante et reposante. Je me suis sentie très calme. Mais je n’ai pas tardé à avoir à nouveau une névralgie et des maux de tête. Pour ça, raté. En revanche, mes cycles ont été moins éprouvants. J’avais toujours mal, mais je n’avais plus de problèmes intestinaux et plus de vomissements. Alors que c’était systématique. Au bout de quatre mois, ces symptômes sont revenus, plus faibles, du coup, j’ai refait une séance avec Rokia et ça va beaucoup mieux maintenant.

Alors ce n’est pas miraculeux, j’ai toujours mal. Mais je n’ai plus les gastro qui accompagnaient mon cycle une soirée par mois et je ne vomis plus. Et c’est un réel soulagement. Je ne regrette donc pas d’avoir tenté le shiatsu. Et si vous-même, vous souffrez comme moi durant vos règles, je vous invite à explorer cette piste.

Depuis peu, Rokia, qui pratique aussi l’hypnose ericksonienne, a développé aussi le shen et m’a proposé de tester. Alors, le shen, qu’est-ce que c’est ?

Cela se traduit par esprit ou psychisme en chinois. Il s’agit d’actionner des points au niveau de la tête pour décoincer des tensions et apaiser l’esprit. Rokia accompagne ces manipulation d’une légère hypnose – on reste en conscience mais on se laisse bercer. Cela m’a beaucoup rassurée par rapport à l’hypnose et je sais pour en avoir parlé autour de moi que je ne suis pas la seule à être un peu réticente (et si un fou psychopathe retournait mon cerveau ?). Mais je pense que je n’hésiterai pas à me tourner vers Rokia si besoin.

TETE-v4

Cette séance de shen – qui se rapproche de l’access bar, si certains connaissent plus ce concept – m’a fait du bien, m’a apaisée. Mais je n’ai pas ressenti des effets aussi intenses qu’après un massage shiatsu. Ça m’a fait tout de même fait du bien (même si j’imaginais l’hypnose comme une expérience dont je ne me souviendrais pas, ce qui n’est pas le cas, cela ressemblait plus à une séance de méditation profonde) et je sens que je suis moins à fleur de peau depuis un moment. Donc, je valide totalement. Et franchement, je ne serais pas contre refaire une séance à l’occasion. C’est tellement apaisant.

Pour les Tourangeaux, n’hésitez pas à aller faire un tour sur le site de Rokia et à vous offrir une séance, je suis certaine que vous ne le regretterez pas. Et pour les autres, je vous invite à creuser le sujet si vous souffrez, car c’est efficace.

photostudio_1550088967418

signature
Shiatsu Rokia
115 Bis rue Michelet 37000 Tours
07 54 03 86 86
www.shiatsurokia.fr

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s