Nos années sauvages – Karen Joy Fowler

photostudio_1549822332813

le-resume
« Petite, Rosemary Cooke était si bavarde que ses parents lui intimaient de commencer au milieu lorsqu’elle racontait une histoire. Puis sa sœur disparut. Puis son frère. Alors elle cessa de parler. Jusqu’à aujourd’hui. C’est le récit de cette famille américaine hors normes que Rosemary va vous conter : son histoire, recomposée tel un puzzle, et celle de Fern, son incroyable jumelle… Intrigant, déroutant, bouleversant : ce roman magnifique soulève des questions et des sentiments inattendus — sur la psychologie, l’amour, notre humanité. Extraordinaire. »

monavis

L’histoire d’une famille américaine, des jumelles… il n’en fallait pas plus pour que je reparte de la librairie avec Nos années sauvages de Karen Joy Fowler sous le bras. Roman pour lequel, l’auteure du Club Jane  Austen a reçu le prix PEN/Faulkner Award 2014.

Rarement je me suis sentie aussi trahie par un resumé – sauf la fois où j’ai lu Jane, l’amour, la vie… et les hommes ! de Mindy Klasky, mais là, c’est que le résumé ne correspondait pas du tout à l’histoire. Je croyais que j’allais me plonger dans l’histoire d’une famille américaine et faire connaissance avec des jumelles étonnantes. Et tout est vrai. Mais ce n’est pas vraiment du sujet principal de ce roman.

Vais-je vous dévoiler ce sujet ? Et bien étonnamment, non. Même si cela m’a gênée, je suppose que c’est sans doute exprès que l’éditeur a préféré tourner autour sans en parler. Ce qui me paraît un peu bizarre, car je suis certaine que le sujet abordé par Nos années sauvages pourrait intéresser des lecteurs qui ne savent même pas que ce roman parle de cela.

J’ai quand même trouvé ce roman intéressant. Mais pas passionnant. Le « magnifique » et le « extraordinaire » que l’on trouve dans le résumé sont un peu excessifs. Mais en effet, il interroge sur la psychologie et notre humanité. Et donne envie d’être plus à l’écoute. Même des petites filles bavardes.

signature

Nos années sauvages – Karen Joy Fowler – 10/18 – 360 pages (avril 2017)

Acheter ce roman chez Cultura

3 réflexions sur “Nos années sauvages – Karen Joy Fowler

  1. Je pense comme toi, c’est voulu que le vrai sujet ne soit pas abordé. On n’a pas l’histoire qu’on attendait sans que le résumé soit mensonger pour autant. A la lecture,ça passe où ça casse. Je n’en garde pas un grand souvenir de lecture.

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 4 épisode 2 | Mademoiselle Maeve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s