L’intégrale Blonde – Meg Cabot

photostudio_1550851483290

le-resume
« Emerson Watts, 16 ans, est un véritable garçon manqué. Elle adore les jeux vidéos, porte des vêtements informes et ne s’intéresse absolument pas aux dernières stars à la mode. Lorsqu’elle doit accompagner sa jeune sœur à l’ouverture d’un grand magasin branché, elle est au comble du supplice !
Le lendemain, ô surprise, ô terreur, elle se réveille dans une chambre d’hôpital et… dans la peau d’une des top-modèles les plus en vogue du moment. Emerson va peu à peu se rendre compte que les mannequins sont loin d’être des corps sans cervelle… »


monavis

Vous le savez si vous passez par là de temps en temps, j’ai pour objectif de vider un jour ma Pile à Lire. Oui, je garde espoir. Non, ne riez pas. Bon, si je voulais être hyper efficace et un peu stratège, je commencerais à m’attaquer aux livres de moins de 200 pages. Et tant pis si à la fin il ne reste que des pavés. Mais en réfléchissant ainsi, jamais je n’aurais réussi à lire cette Intégrale Blonde de Meg Cabot (et comme j’avais envie de me plonger dedans, j’ai fini par me lancer, sachant que les 960 pages du roman allaient me ralentir dans la course contre la PAL. Mais je n’avais pas pensé que ce serait à ce point-là…

J’aime bien Meg Cabot. Surtout sa série avec  Heather Wells, Une irrésistible envie… Je trouve qu’Heather est drôle, intelligente, maligne et bien dans ses baskets malgré ses rondeurs. Une chouette héroïne. J’espérais donc avoir le même coup de cœur pour Emerson.

Emerson est une ado de seize ans. Elle n’est pas super populaire dans son lycée. Il faut dire que c’est une intello, une geek (et n’allez pas me dire que c’est plus populaire au lycée d’être une geek qu’une pom-pom girl) et qu’elle adore porter des joggings, c’est tellement confortable. Du coup, les jolies filles de son école se moquent d’elle, mais elle s’en fiche. Du moment que son meilleur ami dont elle est secrètement amoureuse préfère passer du temps avec elle plutôt qu’avec ceux qu’ils appellent les « morts-vivants ».

Après un accident, Em se retrouve dans la peau de Nikki, un top model super populaire. Elle qui ne s’intéresse ni à la mode ni au maquillage… Et comment va-t-elle faire comprendre à Christopher qu’elle est désormais une beauté blonde dont le visage est en couverture de tous les magazines ?

L’intégrale Blonde est un recueil de trois romans : Blonde, Toujours Blonde et Éternellement Blonde. Qu’il faut tous lire si vous vous lancez dans cette série et qu’il faut également lire dans cet ordre. Il s’adresse sans doute à un public un peu plus jeune que la série avec Heather. Dans L’intégrale Blonde, on est au lycée et certains personnages, comme Frida, sont très jeunes. Si j’ai préféré Heather, Em est tout de même sympa et j’ai passé un bon moment.

Je ne vais pas vous raconter comment Em s’est retrouvée dans le corps de Nikki – car le découvrir fait partie de l’intérêt du livre – mais c’est assez amusant de la voir apprivoiser sa nouvelle apparence. Si vous avez aimé Freaky Friday ou Drop Dead Diva, je pense que cette série de romans vous rappellera de bons souvenirs.

signature

L’intégrale Blonde – Meg Cabot – France Loisirs – 960 pages (avril 2009)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s