Confidences au bord de l’eau – Kristan Higgins

photostudio_1551210347614

le-resume

« Elle le déteste. Pourtant, il est le seul à pouvoir l’aider. Saura-t-elle lui résister ? Ou saura-t-il la convaincre ? »

monavis

On ne peut pas franchement dire que le résumé de Confidences au bord de l’eau soit des plus explicites… Pour en savoir un peu plus sur l’histoire, je n’ai donc pas eu le choix : me plonger dans ce nouvel opus de Kristan Higgins.

J’ai découvert Kristan Higgins grâce à Stelda ma comparse de chick-lit – même si j’avoue que ces derniers temps, je refusais tous les livres qu’elle tentait de me prêter, oui j’avais pour objecrif de ne pas trop ajouter de livres dans ma Pile à Lire. Mais là, j’avais besoin d’une lecture doudou, alors j’ai accepté son offre de me prêter Confidences au bord de l’eau (et le nouveau Julia Chapman, tant qu’à faire…).

Parker écrit des livres pour enfants. Sa série des Z’ailés Rollers a rencontré un énorme succès, mais elle déteste ces angelots en patins à roulettes, ils lui sortent par les yeux.

Sa famille a beaucoup d’argent, elle reverse donc tout ce qu’elle gagne à une association de protection de l’enfance. Alors quand son père se retrouve ruiné et qu’il vide tous les comptes de la famille, elle se retrouve sans un sou et sans logement. Au moins son père, lui, a un toit sur la tête… en prison.

Heureusement pour elle, son petit garçon part quelques semaines en vacances avec son père. Parker va en profiter pour retaper une bicoque reçue en héritage. Le bras droit de son père va proposer son aide. Mais pas facile de passer ses journées à côté de ce type qui lui plaît autour qu’il l’agace.

Ce roman est vraiment sympa et encore une fois, il m’a valu une quasi nuit blanche. Bon, après, il ne révolutionne pas le genre et n’a rien d’inoubliable. Mais franchement, il fait le job et il m’a donné le sourire tout le temps de la lecture (nettement moins quand mon réveil a sonné car là, je n’ai pas compris pourquoi il sonnait alors que j’avais à peine fermé les yeux – du moins c’est ce qu’il me semblait).

Je n’ai pas pu m’empêcher de me dire que Nora Roberts aurait pu écrire une romance identique. La jolie fille ruinée, belle et gentille, blessée par son père. Le beau mec amoureux et chevaleresque… Mais la différence entre Nora Roberts et Kristan Higgins, c’est l’humour. Ses héroïnes sont pétillantes et pas toujours gracieuses et parfaites. Et ça, ça change tout, je peux vous le dire.

signature

Confidences au bord de l’eau – Kristan Higgins – J’ai lu – 414 pages (octobre 2018)

Acheter ce roman chez Cultura

Publicités

3 réflexions sur “Confidences au bord de l’eau – Kristan Higgins

  1. Pingback: Tag De A à Z | Mademoiselle Maeve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s