Les âmes englouties – Suzanne Jansson

photostudio_1553446514065

le-resume

« Surgie des tourbières scandinaves, une nouvelle voix du polar nordique. Pour travailler à sa thèse de biologie, Nathalie retourne vivre dans sa région natale, au coeur d’une Suède humide et reculée. Dans la petite maison qu’elle habite en forêt, elle se laisse rappeler à son enfance douloureuse, à l’époque où la disparition de la jeune Tracy avait inauguré une succession de drames. Un jour, un cadavre est retrouvé dans la tourbière. Dix années auparavant, déjà, une jeune fille momifiée avait été découverte au même endroit. Bientôt, de nouveaux cadavres affleurent. Alors que la police se met en quête d’un serial killer, Göran, ancien professeur de physique, est convaincu que l’endroit est peuplé de revenants. Cette théorie intrigue aussi Maya, photographe judiciaire. Les trajectoires de Nathalie et de ces deux enquêteurs de l’ombre vont se mêler… et de nombreux secrets seront déterrés. »

monavis

Susanne Jansson vit en Suède avec sa famille. Elle est journaliste et photographe free-lance et Les Âmes englouties est son premier roman et il est déjà traduit en vingt langues – le polar nordique a toujours le vent en poupe.

Dans ce premier roman, on s’éloigne des villes pour s’enfoncer dans les tourbières avec Nathalie, revenue dans son village natal pour étudier les effets du réchauffement climatique sur les tourbières pour sa thèse.

Nathalie est une solitaire et on sent que revenir chez elle pèse sur ses épaules, mais sa rencontre avec un étudiant féru de jogging va la sortir de son enfermement et de ses analyses. Mais un accident et des cadavres sortant des tourbières laissent penser que l’endroit est maudit.

Les âmes englouties est un roman assez court et plutôt prenant. On y apprend beaucoup de choses sur les tourbières, les sacrifices et les punitions qui ont poussé des hommes et des femmes à mourir avalés par cette terre. Je n’ai pas pu m’empêcher de creuser (sans jeu de mot) le sujet et d’aller voir à quoi ressemblait l’homme de Tollund et c’est stupéfiant. Effrayant et stupéfiant.

J’ai bien aimé cette lecture et découvrir petit à petit le passé de Nathalie et j’ai trouvé le personnage de Maya, photographe pour la police, vraiment intéressant. Mais ce n’est pas le thriller du siècle. Après, si vous êtes fascinés par ces étendues humides, je vous conseille ce roman qui en parle très bien. Pour les autres, ce n’est peut-être pas le roman à lire absolument, mais il n’est pas désagréable.

Merci à Babelio et aux éditions Presses de la Cité pour la découverte de ce premier roman de Suzanne Jansson.

signature

Les âmes englouties – Suzanne Jansson – Presses de la Cité – 313 pages (février 2019)

Acheter ce roman chez Cultura

Publicités

3 réflexions sur “Les âmes englouties – Suzanne Jansson

  1. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 4 épisode 3 | Mademoiselle Maeve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s