Tag La lecture et moi

photostudio_1553031115486

Je reviens aujourd’hui avec un nouveau tag, repéré chez Des livres en vie. C’est un rendez-vous que j’essaie de vous présenter régulièrement en cherchant des idées chez d’autres blogueurs. Jusqu’à ce que ne trouve plus aucun tag sympa où que vous me disiez que ça suffit, que vous ne voulez plus rien savoir sur moi et les livres ! Mais comme pour le moment, vous n’avez encore rien dit, c’est parti !

1Où trouves-tu tes idées de nouveaux livres à lire ?

En me promenant sur les blogs que j’aime, en discutant avec les copines, en suivant l’actualité d’auteurs que j’aime, à la bibliothèque et lors de (rares) virées en librairies

2. Comment t’est venue la passion pour les livres ?

Je pense que j’ai toujours aimé lire, j’ai tanné ma maman pour qu’elle m’apprenne à lire. J’ai toujours eu beaucoup d’imagination et les livres m’ont permis de la nourrir.

3. Est-ce que tes goûts en matière de livres ont évolué avec le temps ?

Bien sûr, sinon je lirais encore Oui-Oui et Le club des cinq. Je dévorais les Stephen Kong quand j’étais ado et maintenant, je ne peux plus. Je n’aime plus non plus les livres qui font pleurer. Et j’ai du mal à lire des classiques et pourtant j’en dévorais. Mais j’aime toujours autant les thrillers !

4. Achètes-tu souvent des livres ?

Franchement, ça dépend ce qu’on entend par souvent ! Je ne suis pas acclamée par les libraires quand je rentre dans leurs boutiques, donc je pense être une acheteuse raisonnable. Néanmoins, ma Pile à Lire semble vouloir dire le contraire, elle me souffle que j’ai les yeux plus gros que le ventre.

5. Comment t’est venue l’idée de commencer ton propre blog livresque ?

Je pense l’avoir raconté plusieurs fois, mais allons-y. Alors, ça me trottait dans la tête depuis un moment. J’avais fait une formation de création de sites internet et j’avais envie de voir ce dont j’étais capable, mais il fallait trouver de quoi parler et à l’époque, franchement, je ne voyais pas (je n’avais pas une grande estime de moi à l’époque, pire que maintenant). Et puis, il y a quelques années, ça n’allait pas super bien au boulot et je ne prenais plus plaisir à écrire (pas de bol, mon boulot était justement d’écrire). Je venais de Lire Seul le Silence de RJ. Ellory et j’avais envie que tout le monde découvre ce roman magnifique. Alors, j’ai créé le blog. En me disant que, avec un peu de chance, je pourrais toucher un peu plus de monde que mes proches. Et je suis toujours étonnée de voir que c’est le cas. Étonnée et touchée. Donc merci à vous de passer par ici et de laisser vos commentaires, ça le va droit au cœur.

6. Comment réagis-tu quand tu n’aimes pas la fin d’un livre ?

Je suis déçue. Je grogne un peu. Je passe à autre chose. J’y repense. Je grogne un peu encore.

7. Est-ce qu’il t’arrive de jeter un coup d’œil aux dernières pages de ton livre pour voir si la fin est une fin heureuse ?

Oui. Pas souvent, mais quand je commence à craindre que le livre se termine mal. Que ça me fait peur. Je préfère jeter un petit coup d’oeil pour savoir si l’auteur n’a pas décidé de tuer un des personnages que j’aime bien. Oui, je sais, ce n’est pas bien. Mais ce n’est pas mieux de tuer des personnages auxquels les lecteurs s’attachent – ça devrait être interdit !

Et voilà, c’est fini. Et ce n’était pas si simple. Vous pouvez reprendre ce tag si vous en avez envie, je serai ravie de découvrir vos réponses.

photostudio_1555881547414

Publicités

11 réflexions sur “Tag La lecture et moi

  1. La question « 7 » me rappelle une anecdote de mes jeunes années. J’avais un rituel (un peu crétin j’en conviens) de lire la fin (la dernière page au moins) avant d’attaquer un livre, histoire de me mettre dans l’ambiance (ce qui ne sert à rien, c’est certain, d’où le rituel un peu crétin). Quand j’ai lu les Rougon-Macquart, j’ai fait ça avec « Le ventre de Paris » et là, patatras : en faisant ça, au bout de 50 pages j’avais compris ce qui allait se passer et comment le destin du personnage principal allait basculer. Donc plus jamais ça, plus jamais, car ce serait comme regarder « Sueur froides » en montant directement dans le clocher, ou « Psychose » en descendant fissa au sous-sol.

    Aimé par 2 personnes

    • Mais quel drôle de rituel, vous avez dû vous gâcher un certain nombre de livres comme ça ! Cette anecdote me fait rire, car hier, j’ai lu par inadvertance la dernière phrase d’un livre en appliquant le tampon de la bibliothèque. Et ça avait l’air d’être une dernière phrase importante 😂 J’espère que ça ne va pas se reproduire trop souvent.
      Bises et bises,
      Maeve

      J'aime

      • Oui oui, drôle de rituel, mais j’ai prévenu en le qualifiant d’un peu « crétin » 😂. Du coup, j’ai arrêté. Bon, j’en ai d’autres de « drôles de rituels » : lire tous les Maigret par exemple. Parce qu’à l’heure des Experts et du NCIS, Maigret, c’est le type qui trouve le coupable en fumant sa pipe campé contre un poële, en buvant des demis et en mangeant de la blanquette avec madame, tout ça en tirant un coup de feu en 120 livres. Et là, c’est aussi beaucoup une question de motivation ; j’ai presque un pied dans l’abnégation littéraire sur ce coup 😂

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s