Charly 9 – Jean Teulé

photostudio_1559404452310
photostudio_1555885361723

«Le règne de Charles IX fut court – il meurt à 23 ans –, extravagant – on dit du roi qu’il lâchait des cerfs dans ses appartements pour le plaisir de les courser – et atrocement sanglant. Même si le projet fut sans doute de Catherine de Médicis, c’est Charles IX qui ordonna, en août 1572, le massacre de la Saint-Barthélemy. Accablé par l’horreur de ce carnage, il sombra dans une démence qui le conduisit en quelques mois à la mort. C’est cette terrifiante descente aux enfers que Jean Teulé raconte dans ce roman baroque et magnifique.»
photostudio_1555885425446

Tout le monde connaît Jean Teulé. Enfin, peut-être pas, mais si tout le monde ne le connaît pas, il n’est pas rare que, dans mon entourage, l’auteur soit mentionné. Oui, mais voilà, moi, je n’avais jamais lu Jean Teulé. Et je me sentais toujours un peu mal à l’aise, car j’avais l’impression que tout le monde connaissait Jean Teulé et que tout le monde avait lu Jean Teulé – sauf moi. Alors quand je suis tombée sur Charly 9 à la bibliothèque, je l’ai emprunté – j’avoue avoir aussi craqué sur la couverture, que je trouve très belle, puis sur le thème. Et ça me tentait assez de me faire raconter l’histoire de Charles IX, ce jeune roi dont le règne a été marqué par le massacre de la Saint-Barthélemy.

Et je pense que je n’aurais pas pu choisir mieux que la version audio pour découvrir ce livre. Le lecteur, Emmanuel Dekoninck, est génial. Si vous avez écouté Millénium, c’est lui et il est vraiment excellent. Je ne m’attendais pas à rire autant, mais j’ai pouffé toute seule dans ma voiture et je pense que la performance d’Emmanuel Dekoninck y a contribué. Au moins autant que le texte de Jean Teulé.

Comme je ne connaissais pas la plume de Jean Teulé, je ne m’attendais à rien de particulier. Et quelle surprise de découvrir un texte piquant, plein d’humour et érudit ! Je pense que je n’oublierai jamais le premier chapitre, dans lequel Charly apprend, petit à petit, ce qu’on lui demande de valider. D’abord un assassinat, puis la mort de tous les Protestants. Charly semble alors si gentil et fragile. Son seul défaut : se laisser manipuler par sa « mama » Catherine de Médicis, qui semble clairement préférer « ses chers yeux », Henri duc d’Anjou, futur Henri III.

Suite au massacre de la Saint-Barthélemy, Charly 9 sombre. Il sait que ce n’est que ce que l’histoire va retenir de lui. Et il accumule les déboires, son peuple meurt souvent. Ce qui n’est quand même pas de bol.

Charly 9 parle de massacres, d’empoisonnements, de complots. Et pourtant j’ai vraiment ri. Ce n’est pas non plus une farce grand-guignolesque. C’est juste finement écrit, drôle et, dans la version audio, raconté avec talent. Bref, je suis ravie d’avoir sauté le pas et d’avoir lu Jean Teulé. J’ai même emprunté, toujours en audio (mais avec un autre lecteur) Le Montespan, un autre roman historique de l’auteur, pour continuer ma découverte.

photostudio_1555881547414

Charly 9 – Jean Teulé – Audiolib – lu par Emmanuel Dekoninck – 4h30 (avril 2011)

Publicités

7 réflexions sur “Charly 9 – Jean Teulé

  1. Je me rappelle qu’il traînait sur la table de chevet de mon père il y a plusieurs années, je devais être au collège… tu me donnes envie de fouiller dans les livres de mes parents pour l’entamer ! Moi non plus, je ne connais pas la plume de Jean Teulé, seulement son nom 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 4 épisode 6 | Mademoiselle Maeve

  3. Pingback: Le Montespan – Jean Teulé | Mademoiselle Maeve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s