Ne dis rien à Papa – François-Xavier Dillard

photostudio_1544363863310
photostudio_1555885361723

« Quatre jours et quatre nuits se sont écoulés avant que la police ne retrouve la victime dans cette ferme isolée. Quatre jours et quatre nuits de cauchemars, de douleurs et de souffrances, peuplés de cris et de visons imaginaires en face de ce jardin dans lequel elle a été enterrée vivante. Sur un autre continent, loin de cet enfer, Fanny vit avec son mari et leurs jumeaux Victor et Arno. Leur existence bien réglée serait parfaite si elle ne percevait pas, au travers des affrontements qui éclatent sans cesse entre ses enfants, chez l’un, une propension à la mélancolie et, chez l’autre un véritable penchant pour le mal. Chaque jour elle se dit qu’elle ne pourra plus supporter une nouvelle crise de violence, ces cris qui la replongent au cœur d’images qu’elle voudrait tant oublier…. A n’importe quel prix… Et lorsqu’un nouveau voisin s’installe dans la grande maison, elle souhaite offrir le portrait d’une famille parfaite. Mais chaque famille a son secret et le sien est le plus terrible qui puisse exister. »

photostudio_1555885425446

Ne dis rien à Papa est mon tout premier François-Xavier Dillard, mais c’est en réalité son quatrième roman. Cet auteur de thriller est installé à Tours depuis quelques années. J’avais hâte de me plonger dans son livre et de découvrir son style et son univers.

Je le regardais prendre la poussière sur la table de chevet (constituée de livres) et j’attendais le bon moment pour me plonger dedans. J’avais très envie d’un thriller en plus, ce qui fait que j’ai un peu provoqué le destin en le faisant remonter sur le haut de la pile.

Fanny est fleuriste. Elle vit avec son mari, artiste peintre, et ses deux enfants, des jumeaux, Victor et Arno. Arno le sensible et Victor qui semble attiré par le mal. Fanny voir bien que quelque chose cloche avec ses enfants. Et le lecteur voit aussi que quelque chose cloche avec Victor, mais aussi avec Fanny. Certaines histoires de son passé, qu’elle a soigneusement caché à son mari semblent sur le point d’éclater et menacent la vie tranquille de cette famille.

L’histoire est prenante et l’on a envie d’assembler le puzzle pour tout comprendre. Je suis assez fière de moi, j’avais presque réussi, sauf un toute petite pièce, un truc à la fin que je n’avais pas vu venir. Mais c’est tant mieux, il ne faut pas que tout soit prévisible. J’ai bien envie de découvrir d’autres titres de François-Xavier Dillard, pour voir s’il écorche à chaque fois les familles qui ont l’air si tranquilles. En apparence, du moins… Parce que la famille de Fanny cache des secrets bien sordides. Vous êtes prévenus.

Et j’ai souri en découvrant qu’il s’agissait encore d’une histoire de jumeaux. Je me demande si je ne vais pas créer une catégorie spéciale sur le blog, parce que c’est dingue le nombre de romans que je peux lire avec des jumeaux. Il faudrait vraiment que je compte !

photostudio_1555881547414

Ne dis rien à Papa – Francois-Xavier Dillard – Belfond – 320 pages (juin 2017)

Acheter ce roman chez Cultura

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s