Tag Questionnaire de lecture

photostudio_1553031115486

Je reviens aujourd’hui avec un nouveau tag ! C’est un rendez-vous que j’essaie de vous présenter régulièrement en cherchant des idées chez d’autres blogueurs. Jusqu’à ce que ne trouve plus aucun tag sympa où que vous me disiez que ça suffit, que vous ne voulez plus rien savoir sur moi et les livres ! Mais comme pour le moment, vous n’avez encore rien dit, c’est parti !

1. Quel(s) souvenir(s) avez-vous de votre apprentissage de la lecture ?

Je ne me souviens pas de la manière dont la maman m’a appris à lire. Je sais qu’elle l’a fait, parce que je la saoulais pour lire toute seule mon livre sur les étapes de fabrication du chocolat que mon papa m’avait ramené de voyage. Le chocolat, avec Mickey, ma première lecture. Quand la gourmandise vous guide…

2. Vos lectures préférées lorsque vous étiez enfant ?

J’ai beaucoup lu la bibliothèque rose. Jojo Lapin, Oui-Oui, puis Le clan des sept, Le club des cinq, Alice. J’avais aussi une passion pour les contes du monde et pour mon livre La Révolution française racontée aux enfants par Alain Decaux.

3. Aimez-vous la lecture à haute voix ?

Je n’aime pas lire à haute voix pour moi, mais pour des enfants, pas de souci. Et j’adore qu’on me lire des livres. Je ne pourrais pas me passer de livres audio dans la voiture et j’ai un souvenir ému de mes parents en train de me lire une scène de Bérénice de Racine à l’hôpital. J’adore mes parents.

4. Votre conte préféré ?

J’avais un joli livre sur La princesse au petit pois d’Andersen et j’avais été vraiment épatée par la fragilité de la peau des princesses qui pouvaient sentir un petit pois sous une centaine de matelas ! Je pense que je pourrais surtout vous parler de tous les contes traumatisants lus pendant mon enfance.

5. La meilleure adaptation d’un roman ou d’une pièce de théâtre ?

J’aime voir les adaptations des romans en films ou en séries. Il y en a de super et d’autres plus regrettables – notamment quand on s’éloigne du texte original. J’ai beau réfléchir, il n’y a pas un titre qui me vient. Mais j’adore les adaptations des romans de Jane Austen et j’ai apprécié de voir les Harry Potter à l’écran (et Twilight, j’avoue, vous pouvez vous moquer, mais en fait, je m’en fiche, ça fait partie des films que je revois quand je n’ai pas le moral, avec les Jane Austen).

6. Apprenez-vous par cœur certains poèmes, répliques de théâtre, passages de roman ?

Non. Mais il m’arrive de noter certains passages quand ils me touchent particulièrement. Je pense par exemple à cet extrait : « Je te souhaite assez de soleil pour illuminer tes jours, assez de pluie pour apprécier le soleil, assez de joie pour nourrir ton âme, assez de rencontres pour savoir dire adieu. » C’est dans Un petit carnet rouge de Sofia Lundberg.

7. Avez-vous des livres ou des magazines dans vos toilettes ?

Non.

8. Avez-vous plusieurs lectures en chantier ? Combien ? Lesquelles ?

Normalement non, mais avec les livres audio, j’ai du coup toujours deux livres en cours. Un livre que je transporte partout avec moi et un que je « lis », dans la voiture.

9. Le poète que vous ne cesserez jamais de relire / de vous réciter ? 

Je ne lis pas beaucoup de poésie. Mais j’aime Hugo, Vian, Kipling, Delbo…

10. Le livre que vous avez lu le plus rapidement ? Le plus lentement ?

Je ne fais pas la course et je ne peux donc pas dire quel livre j’ai lu le plus rapidement. Je suppose que c’est un roman court des éditions de Minuit. Et pour le plus long, sans doute Le seigneur des anneaux. J’ai commencé le premier tome il y a environ 18 ans et je ne l’ai toujours pas fini.

11. Préférez-vous les éditions de poche aux originales ? Pourquoi ?

Je trouve les poches plus pratiques à transporter, moins lourds et moins chers. Mais parfois, impossible d’attendre la sortie en poche !

12. Le(s) livre(s) que vous ne rangez jamais dans votre bibliothèque et qui traîne(nt) toujours ?

Les livres que je n’ai pas encore lus, et celui que je lis, traînent un peu partout dans la maison. Je pense d’ailleurs que ça pourrait être source de dispute.

13. Quel est votre rapport physique à la lecture ? Debout ? Assis ? Couché ?

Allongée, c’est le top. Assise avec les pieds sur le bureau, c’est bien aussi.

14. Vos lectures sont-elles commentées crayon en main ?

Non.

15. Offrez-vous des livres ?

Oui, mais j’ai toujours peur de tomber à côté. En choisissant des livres qui ne plairont pas.

16. La plus belle dédicace, que ce soit de l’auteur ou de la personne qui vous l’offrit ?

J’ai un livre dédicacé par R.J. Ellory et comme je l’adore, je suis super contente. Mais je suis aussi dans les remerciements du livre de ma copine Elisabeth Segard, Les Pépètes du cacatoès et c’est quand même assez la classe.

17. Quel est votre rapport sensuel au livre ? (Odeur, texture, etc.)

J’aime bien l’odeur des livres neufs (oui, je ne suis pas fan de l’odeur de renfermé ou de moisi de certains vieux livres et j’aime passer ma main sur les couvertures, voir s’il y a un pelliculage, s’il y a du relief, si la couverture glisse…

18. Quels sont les auteurs dont vous avez lu les œuvres intégrales ?

Je ne vais pas tous les lister, car disons que quand un auteur me plaît, j’aime découvrir son œuvre complète.

19. Un livre qui vous a particulièrement fait rire ?

La serpe de Philippe Jaenada. Bon, le livre n’est pas drôle, mais certains moments m’ont fait rire. En vrai. Je suppose que c’est parce que j’ai écouté ce livre plutôt que de l’avoir lu et que Philippe Jaenada est vraiment amusant. Parce que pour le reste, cela parle quand même d’un triple meurtre à la serpe, donc rien d’hyper drôle.

20. Un livre qui vous a particulièrement ému ?

Mon dernier souvenir de sanglots c’est sans doute Les Suprêmes de Edwards Kelsey Moore. Mais j’ai sans doute pleuré depuis, notamment en lisant Les silences d’Amélie Antoine et Changer l’eau des fleurs de Valérie Peyrin. Mais les sanglots, je pense que c’était Les Suprêmes.

21. Le Livre qui vous a terrifié ?

Black-out de Marc Elsberg. Ce livre parle de ma peur la plus intense : celle d’une panne énergétique. Les gens deviendraient fous et on devrait se méfier de tout le monde.

22. L’avertissement / l’introduction qui vous a le plus marqué ?
« En Suède, 18% des femmes ont une fois dans leur vie été menacées par un homme.« . Les Hommes qui n’aimaient pas les femmes,  Stieg Larsson.

23. Le titre le plus marquant, original, décalé, astucieux ?

J’aime bien les titres à rallonge comme Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates ou Le Secret de la manufacture de chaussettes inusables de Mary Ann Shaffer et Annie Barrows, La lettre qui allait changer le destin d’Harold Fry arriva le mardi de Rachel Joyce… Ça me plaît. Mais je pense que mon favori est La Singulière tristesse du gâteau au citron, d’Aimee Bender, mais le livre n’est pas top.

24. Décrivez votre bibliothèque.

J’ai un espace bibliothèque avec plusieurs meubles sur le palier. J’essaie de ranger un peu par genre et éditeurs, mais il y a des livres dans tous les sens, par terre, couchés sur les autres, devant les autres… Bref, je manque de place.

25. Le(s) livre(s) dont vous vous êtes finalement débarrassé ?

Il faudrait que je refasse du tri, mais en général je me débarrasse des livres qui ne me touchent pas du tout.

26. L’endroit le plus insolite où vous lisez ?

En voiture, quand je conduis. Bon, en fait c’est parce que j’écoute des livres, mais ça peut faire bizarre de dire que je lis en conduisant.

27. Il ne vous reste que trois jours à vivre : que souhaitez-vous lire ou relire ?

Si je n’avais effectivement plus que trois jours à vivre, je ne pense pas que je lirais. Mais peut-être que je lirais un manuel de développement personnel qui le dirait comment profiter à fond de mes derniers instants.

28. La bibliothèque idéale ?

Une bibliothèque inépuisable et bien rangée.

30. L’incipit qui vous a le plus marqué ? (début d’un roman)
« Je suis un exilé. Je prends un moment pour me pencher à nouveau sur ma vie et j’essaie de la voir telle qu’elle a été. Parmi la folie que j’ai rencontrée, parmi la précipitation de l’humanité et le fracas et la brutalité des collisions auxquelles j’ai assisté il y a eu des moments. Amour. Passion. Promesse. L’espoir de jours meilleurs. Toutes ces choses. Mais je suis confrontée à une vision. Et de quelque côté que je me trouve maintenant, je suis face à cette’ vision. J’étais L’attrape-cœurs de Salinger, debout à la lisière d’un champ de seigle grimpant à hauteur d’épaule, percevant le bruit d’enfants invisibles jouant parmi les vagues et les oscillations de couleurs, entendant leur rire turbulent, leurs jeux – leur enfance si vous voulez – et me tenant sur le qui-vive au cas où ils approcheraient trop près de la lisière du champ. Car le champ flottait, libre et sans entraves,comme s’il était dans l’espace. Et s’ils en atteignaient le bord, je n’aurais pas le temps de les retenir avant qu’ils ne tombent. Donc je regardais, j’attendais, j’écoutais je faisais tout mon possible pour être là avant qu’ils ne basculent dans le précipice. Car s’ils tombaient, personne ne pourrait plus les rattraper. Ils seraient partis. Partis, mais pas oubliés. Ç’avait été ma vie. » Seul le silence, R.J. Ellory

31. La clausule qui vous a le plus marqué ? (la dernière phrase d’un livre)
« Et puis
mieux vaut ne pas y croire
à ces histoires
de revenants
plus jamais vous ne dormirez
si jamais vous les croyez
ces spectres revenants
ces revenants
qui reviennent
sans pouvoir même expliquer comment. » Prière aux vivants pour leur pardonner d’être vivants, Charlotte Delbo. Impossible de lire ce poème sans verser une larme.

Et voilà, c’est fini. J’espère que ça ne vous a pas fait mourir d’ennui. Vous pouvez reprendre ce tag si vous en avez envie, je serai ravie d’en savoir plus sur vous.

photostudio_1555881547414

11 réflexions sur “Tag Questionnaire de lecture

  1. Concernant 23, j’aime aussi beaucoup les titres à rallonge : ils sont pour moi la promesse que le « voyage » réserve quelque chose de beau et d’inoubliable. En voici 3 (tant pis pour votre LAL s’ils n’y figurent pas déjà) qui ont largement tenu cette promesse : « Une constellation de phénomènes vitaux » de Anthony Marra, « La vie volée de Jun Do » de Adam Johnson, « Tout ce qui est solide se dissout dans l’air » de Darragh McKeon.
    A bientôt.

    J'aime

  2. Je ne me suis pas ennuyée et j’hésitais même à le reprendre ce TAG sauf que malheureusement je ne lis pas autant et les livres venant de la bibliothèque il y a pleins de questions dont je ne sais pas. Ce n’est pas grave cela m’a permis de passer un bon moment de lecture 🙂 et j’adore l’image pour ton TAG 😍

    J'aime

Répondre à Mademoiselle Maeve Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s