Juste avant de mourir – S.K. Tremayne

photostudio_1560971117166
photostudio_1555885361723
« Pourquoi tu m’as fait ça, maman ? Kath, Adam et leur petite Lyla, intelligente mais renfermée, habitent une ancienne ferme isolée en plein milieu de la lande, dans le Devon. Un jour, Kath se réveille aux urgences après avoir été victime d’un grave accident de voiture. Elle n’a aucun souvenir des circonstances l’ayant conduite au drame. De retour chez elle, choquée mais heureuse de retrouver sa famille, elle déchante vite : Lyla dessine d’étranges motifs et répète qu’elle voit un homme sur la lande. Quant à Adam, il paraît en vouloir terriblement à son épouse, pour une raison que cette dernière ne s’explique pas. Autour de la maison, Kath tombe sur des mises en scène macabres… Alors que le comportement de Lyla devient de plus en plus inquiétant, Kath apprend que c’est en essayant de se suicider qu’elle a fini à l’hôpital. C’est le choc. Et le début de flash-backs angoissants qui vont la conduire elle aussi vers cet inconnu qui hante la lande. Prêtant sa plume à un drame familial qui interroge le poids de l’hérédité, les liens du couple et le mystère qui entoure les enfants atteints du syndrome d’Asperger, le maître du thriller atmosphérique revient avec un quartet brumeux qui laissera le lecteur hagard, ivre de secrets inavouables et de stupéfiantes révélations. »
photostudio_1555885425446

Juste avant de mourir est le troisième roman de S.K. Tremayne. Et surtout, c’est le troisième roman de cet auteur que je lis. On pourrait croire que je suis fan. Et pourtant, pas du tout. J’ai commencé par lire La menace, que j’avais trouvé pas mal mais sans plus, très inspiré de Rebecca de Daphné du Maurier (mais il ne lui arrive pas à la cheville). J’ai ensuite lu Le doute, car je ne pouvais pas résister à une histoire de jumeaux. Mais j’aurais pu m’abstenir, parce que ce n’était pas le meilleur livre que j’ai pu lire. On peut se demander pourquoi j’ai persisté et lu le nouveau Tremayne ? Et bien en tout cas, moi, je me suis posée la question… Parce qu’après deux lectures moyennes, j’aurais pu laisser tomber cet auteur pour lire autre chose de plus enthousiasmant.

S. K. Tremayne est un pseudonyme, celui du romancier et journaliste britannique Sean Thomas (qui publie aussi sous le nom de Tom Knox).

Dans Juste avant de mourir, Kath vit isolée en plein cœur du Devon avec son mari Adam et sa petite fille Lyla, qui semble atteinte de troubles autistiques – aucun diagnostic n’a été posé. Kath a survécu à un accident de la route et le choc a provoqué une perte de mémoire. Impossible pour elle de se souvenir de ce qui s’est passé avant l’accident. La seule chose qu’elle constaté, c’est que sa fille semble très agitée – plus que d’habitude – et son mari plein d’une race contenue.

On retrouve dans Juste avant de mourir l’atmosphère des deux précédents romans de Tremayne. La famille vit comme seule au monde au milieu de la lande. Et une menace semble planer au-dessus de la tête de Kath. C’est à se demander si son accident en était vraiment un… Sorcellerie, fantômes, drôles de symboles constitués d’animaux morts… L’histoire semble flirter avec le surnaturel – et c’est aux premiers indices de surnaturel que j’ai commencé à croise les doigts pour que l’intrigue reste ancrée dans le réel, parce que je ne suis pas vraiment fan du mélange de genre.

Juste avant de mourir n’est pas un mauvais roman et je suis certaine que si vous avez aimé les deux premiers titres de S.K. Tremayne, vous aimerez ce livre. Mais, pour ma part, je ressors encore une fois de ma lecture moyennement emballée. C’est pas mal mais c’est pas top. Donc, cette fois-ci, j’arrête. Si S.K. Tremayne publié un prochain titre, je ne le lirai pas. A moins que…

photostudio_1555881547414

Juste avant de mourir – S.K. Tremayne – Presses de la Cité – 394 pages (mars 2019)

Acheter ce roman chez Cultura

Publicités

7 réflexions sur “Juste avant de mourir – S.K. Tremayne

  1. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 4 épisode 6 | Mademoiselle Maeve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s