L’ange de Marchmont Hall – Lucinda Riley

photostudio_1557339499614
photostudio_1555885361723

« Trente ans ont passé depuis que Greta a quitté Marchmont Hall, une magnifique demeure nichée dans les collines du Monmouthshire. Lorsqu’elle y retourne pour Noël, sur l’invitation de son vieil ami David Marchmont, elle n’a aucun souvenir de la maison — le résultat de l’accident tragique qui a effacé de sa mémoire plus de vingt ans de sa vie. Mais durant une promenade dans le parc enneigé, elle trébuche sur une tombe. L’inscription érodée lui indique qu’un petit garçon est enterré là. Cette découverte bouleversante allume une lumière dans les souvenirs de Greta, et va entraîner des réminiscences. Avec l’aide de David, elle commence à reconstruire non seulement sa propre histoire, mais aussi celle de sa fille, Cheska… »

photostudio_1555885425446

J’ai lu il y a quelques temps La lettre d’amour interdite de Lucinda Riley et j’avais bien aimé ce roman. Je savais donc que L’ange de Marchmont Hall ne resterait pas longtemps dans ma Pile à Lire, il suffisait juste de trouver un moment pour avaler 720 pages. Il aura fallu quelques mois tout de même, mais j’ai fini par y arriver.

Greta revient à Marchmont Hall pour Noël, après trente ans d’absence. Cela fait trente ans qu’elle a perdu la mémoire et David, son ami de toujours, espère que le lieu va l’aider à retrouver la mémoire. Et en effet, lors d’une promenade, elle bute sur la tombe d’un petit garçon et tout revient… Sa jeunesse, ses désillusions, sa fille Cheska, ses sentiments pour David, son mariage, sa relation avec LJ et avec sa petite-fille Ava.

L’ange de Marchmont Hall est une saga familiale, pleine de secrets et de non-dits. On y suit les destins de trois générations : Greta, Cheska et Ava et on traverse les époques avec toujours, comme point d’ancrage, Marchmont Hall, cette grande demeure qui a été la la mon de chacune d’entre elles.

Je n’ai pas vu passer le temps avec cette histoire, j’ai avalé les pages, captivée par ces trois femmes, et j’ai même eu un peu peur, ce qui m’a poussé à lire plus vite. J’avais besoin de savoir comment tout finirait et surtout si tout le monde allait s’en sortir indemne. Car ce roman parle aussi de folie. Et avec la folie, on ne sait jamais à quoi s’attendre…

J’ai beaucoup aimé cette histoire, qui m’a happée. Ce n’est pas le roman du siècle, mais franchement Lucinda Riley a du talent pour raconter les histoires et j’ai très envie de me plonger dans sa série Les sept sœurs dont j’ai entendu le plus grand bien. Alors qui sait, je vous en parlerai peut-être bientôt ?

photostudio_1555881547414

L’ange de Marchmont Hall – Lucinda Riley – Charleston – 720 pages (novembre 2018)

Acheter ce roman chez Cultura

lectricecharleston

Publicités

4 réflexions sur “L’ange de Marchmont Hall – Lucinda Riley

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s