L’étranger dans la maison – Shari Lapena

photostudio_1561301994487

photostudio_1555885361723
« Mariés depuis deux ans, Karen et Tom ont tout pour être heureux : un train de vie confortable, un pavillon coquet, des projets d’avenir. Un soir, quand Tom rentre à la maison, Karen s’est volatilisée. Alors qu’il commence à paniquer, Tom reçoit une visite de la police : son épouse a été victime d’un grave accident de voiture, dans un quartier malfamé où elle ne met d’ordinaire jamais les pieds. A son réveil à l’hôpital, la jeune femme a tout oublié des circonstances du drame. Les médecins parlent d’amnésie temporaire. En convalescence chez elle, Karen est décidée à reprendre le cours de sa vie. Sauf que quelque chose cloche. Elle sait que, depuis quelques mois, quelqu’un s’introduit en leur absence dans la maison… Après l’immense succès du Couple d’à côté, la nouvelle reine du thriller domestique revient avec un roman toujours aussi addictif, qui raconte les faux-semblants de la vie conjugale – ou comment, à force de grands secrets ou de petites trahisons, un geste malheureux peut faire voler en éclats un bonheur de façade. »
photostudio_1555885425446

L’étranger dans la maison est le second roman de la Canadienne Shari Lapena, ancienne avocate et professeure d’anglais. J’avais bien aimé le premier Le couple d’à-côté, un thriller plutôt efficace. Je m’attendais à une lecture de même qualité. Bien, mais pas non plus un coup de cœur.

Dans L’étranger dans la maison, Karen et Tom forment un jeune couple sans histoire, ils vivent dans un quartier résidentiel, sont amis avec certains voisins, on se croirait dans Wisteria Lane – on se dit que tout a l’air parfait tant qu’on n’a pas gratté la surface. Mais un soir, Karen est retrouvée inconsciente après avoir eu un accident de voiture dans un quartier malfamé. Quand elle se réveille, elle ne se rappelle pas ce qu’elle y faisait. Et pour Tom, c’est le début du doute. Connaît-il vraiment Karen ?

J’ai lu ce roman jute après avoir fini Juste avant de mourir de S.K. Tremayne. Un roman dans lequel une femme avait perdu la mémoire après un accident de la route. J’ai eu comme une impression de déjà-vu. Contrairement au roman de Tremayne, celui de Shari Lapena ne se déroule pas dans un endroit isolé avec une météo hostile. Nous sommes ici dans un lotissement, avec des voisins à leurs fenêtres – du moins une voisine qui semble plus intéressée par ce qui se passe chez les autres que chez elle. Nous avons un couple qui semble parfait sous tout rapport, mais les apparences sont souvent trompeuses.(surtout dans les thrillers).

Shari Lapena écrit des romans efficaces. Efficaces, mais pas non plus inoubliables. Je n’ai pas trouvé l’histoire de L’étranger dans la maison passionnante et je pense avoir préféré son premier roman. Mais à choisir entre cette histoire d’accident et d’amnésie à celle proposée par S.K. Tremayne.

photostudio_1555881547414

L’étranger dans la maison – Shari Lapena – Presses de la Cité – 300 pages (janvier 2019)

Acheter ce roman chez Cultura

Publicités

4 réflexions sur “L’étranger dans la maison – Shari Lapena

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s