Daisy Jones & The Six – Taylor Jenkins Reid

photostudio_1562516096147
photostudio_1555885361723

« Daisy Jones & The Six… le groupe de rock le plus mythique de tous les temps. Leurs concerts remplissaient les stades aux quatre coins de la planète et ils ont enflammé les nuits de toute une génération. De leurs débuts dans les bars miteux d’un Sunset Strip écrasé de soleil californien à la gloire, leur histoire est celle d’une ascension fulgurante. De l’euphorie qui vient avec le succès, des excitants qu’on prend pour entretenir la magie et des calmants qu’on avale pour essayer de dormir. C’est l’histoire du rock’n’roll. C’est aussi celle de Daisy Jones, l’icône ultime. Mais le 12 juillet 1979, après le plus mémorable des concerts, le groupe a éclaté. Personne n’a jamais su pourquoi… Jusqu’à aujourd’hui. Musiciens, fans, managers, amants, gardiens d’immeubles… ils ont tous été les témoins de cette histoire… Mais quarante ans plus tard, chacun a sa propre version de la vérité. Cet ovni littéraire, qui a enflammé les lecteurs des deux côtés de l’Atlantique, nous plonge avec frénésie au cœur d’une des périodes artistiques et sociales les plus exaltantes de notre époque ! »

photostudio_1555885425446

J’ai glissé Daisy Jones & The Six de Taylor Jenkins Reid dans ma valise de vacances à la toute dernière minute. Ma valise était bouclée. Et j’ai tout chamboulé. Ouais, je sais, c’est carrément rock’n’roll de faire ça (je plaisante), mais justement ça va super bien avec le thème du roman.

Daisy Jones and The Six est un drôle de livre. Pas loin de 400 pages d’interviews. Les membres des Six, Daisy Jones, ceux qui travaillaient avec eux, reviennent sur l’histoire du groupe mythique, de sa naissance à son explosion. Chacun donne son point de vue, sa version sur les évènements qui ont mené à la disparition de Daisy Jones ans The Six. Et c’est addictif.

J’aime le rock. J’aime le rock de seventies. Alors je me suis sentie comme un poisson dans l’eau dans cette histoire. Fascinée. Et surprise d’avoir envie d’aller sur internet chercher les chansons du groupe, des photos de Billy et Daisy, Graham et Karen, Eddie, Pete et Warren. Parce que ça voulait dire que j’y croyais assez pour oublier que je lisais de la fiction. Que ce groupe n’avait jamais existé.

J’étais un peu sceptique concernant la forme d’interview sur plus de 400 pages. Mais au final, ça se lit très bien. Et j’ai vraiment bien aimé découvrir l’histoire de ce groupe mythique (dans tous les sens du terme).

Ma chronique sur France Bleu Touraine :

photostudio_1555881547414

Daisy Jones & The Six – Taylor Jenkins Reid – Charleston – 411 pages (juin 2019)

Acheter ce roman chez Cultura

lectricecharleston

4 réflexions sur “Daisy Jones & The Six – Taylor Jenkins Reid

  1. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 4 épisode 7 | Mademoiselle Maeve

  2. Pingback: C’est toi, maman, sur la photo ? – Julie Bonnie | Mademoiselle Maeve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s