Sans nouvelles de toi – Joy Fielding

photostudio_1562777263450.jpg
photostudio_1555885361723

« Je crois que mon vrai prénom est Samantha. Je crois que je suis votre fille. Le cœur de Carole Shipley s’arrête quand elle entend ces paroles à l’autre bout du téléphone. Immédiatement, elle replonge quinze années plus tôt dans ce bel hôtel, au Mexique, où son monde s’est effondré. Son mari, Hunter, l’avait convaincue de laisser leurs deux filles seules dans leur suite pendant qu’ils fêtaient leur anniversaire de mariage au restaurant de l’hôtel. Mais en rentrant, leur fille de deux ans avait disparu… »

photostudio_1555885425446

Sans nouvelles de toi de Joy Fielding me semblait absolument parfait pour les vacances. J’aime bien les thrillers et pendant les vacances je peux me permettre de lire tard dans la nuit, quand je suis happée par une intrigue, sans me que le réveil se mette à sonner à une heure indécente. Mais je dois dire qu’ici, je n’ai pas particulièrement été happée par l’intrigue.

Alors que Carole fête le triste anniversaire de la disparition de sa cadette Samantha il y a quinze ans, elle reçoit l’appel d’une gamine lui annonçant qu’elle croit être sa fille. En attendant une rencontre et un test ADN, nous revenons sur ce qui est arrivé quinze ans auparavant et les conséquences sur la vie de Carole et de sa famille.

Il y a des choses vraiment intéressantes dans ce roman, concernant notamment le traitement de l’affaire par les médias qui se sont acharnés sur la mère, trop belle, trop froide, trop suspecte… Il y a la famille de Carole aussi. Sa mère, qui est un monstre avec elle, son frère le parasite, sa fille Michelle qui est une boule de colère, son mari-ex-mari qui sent trop le savon pour être honnête…

Mais en ce qui concerne l’intrigue, franchement, j’ai été plutôt déçue. J’ai eu l’impression de retrouver le début du Couple d’à-côté de Shari Lapena et un mix d’autres livres. Donc déjà, rien de vraiment nouveau sous le soleil, mais en plus, on devine tout très vite. Alors, c’est bon pour le moral de me dire que je suis super balèze et intuitive, mais je crois plutôt que c’était un petit peu cousu de fil blanc. Bref, je n’ai pas passé un mauvais moment, parce que ce n’est pas mauvais, mais je ne vais pas particulièrement vous le recommander, surtout si vous avez envie d’un thriller haletant.

photostudio_1555881547414

Sans nouvelles de toi – Joy Fielding – Michel Lafon Poche – 464 pages (mars 2019)

3 réflexions sur “Sans nouvelles de toi – Joy Fielding

  1. Comme toi, j’aime beaucoup les thrillers l’été 🙂
    Dommage pour l’intrigue cousue de fil blanc, ça démarrait pas mal… Et si celui-ci ne se distingue pas par son originalité, je pourrais me laisser tenter d’autant que je n’ai pas lu le Couple d’à-côté…

    Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 4 épisode 7 | Mademoiselle Maeve

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s