Le Montespan – Jean Teulé

photostudio_1560795131687
photostudio_1555885361723

«Au temps du Roi-Soleil, avoir sa femme dans le lit du monarque était pour les nobles une source de privilèges inépuisables. Le jour où Louis XIV jeta son dévolu sur Madame de Montespan. chacun, à Versailles, félicita le mari de sa bonne fortune. C’était mal connaître Louis-Henri de Pardaillan, marquis de Montespan. Gascon fiévreux et passionnément amoureux de son épouse, Louis-Henri prit très mal la chose. Dès qu’il eut connaissance de son infortune, il orna son carrosse de cornes gigantesques et entreprit de mener une guerre impitoyable contre l’homme qui profanait une union si parfaite. Voici l’histoire du cocu le plus célèbre et le plus insolent du siècle de Louis XIV ! L’histoire, grande ou petite est souvent cruelle et parfois crue : oreilles sensibles averties….»
photostudio_1555885425446

Après avoir découvert Jean Teulé avec Charly 9, j’ai eu envie d’approfondir la bibliographie de l’auteur en empruntant Le Montespan, à nouveau en version audio, car pour Charly 9, cela m’avait semblé parfait.

J’ai commencé l’écoute de ce livre dans d’excellentes conditions. J’étais super enthousiaste et… c’est vite retombé. Je n’ai rien à reprocher au lecteur, François d’Aubigny, qui est très bon. Je n’ai rien à reprocher non plus au style de l’auteur qui réussit encore le pari de mêler langage contemporain et d’époque pour faire sourire le lecteur. Non, ce que je n’ai finalement pas trop aimé, c’est l’histoire. Même si elle a le mérite d’être fantasque. Et complètement délirante.

Quand Louis XIV décide de mettre une femme dans son lit, le mari a souvent de quoi se réjouir. A l’époque, il y avait peu de mariage d’amour et prêter temporairement son épouse s’accompagnait souvent de riches sommes d’argent, de titres de noblesse, d’hôtels particuliers… Mais quand c’est sur Madame de Montespan que le roi jette son dévolu, son Louis-Henri de Pardaillan n’est pas du tout d’accord pour lui laisser sa femme. Mais le roi n’en a cure et la comtesse sera la favorite de 1666 à 1680.

Le conte de Montespan devient le cocu le plus célèbre de France. Il le revendique pour gêner le roi. Il fait repeindre son carrosse en noir, il poser des cornes dessus, tout comme sur ses armoiries, il organise les obsèques de son amour et se vautre dans les lits des prostituées malades, se déguise en femme pour entrer à Versailles pour tenter de refiler une saloperie à sa femme qui pourrait la refourguer au roi par la même occasion. Montespan devient la risée de tous et surtout un caillou dans le soulier royal.

Ce que j’ai bien aimé dans cette lecture, c’est l’interview de Jean Teulé à la fin du livre. Il y raconte que toutes ces anecdotes plus délirantes les unes que les autres sont véridiques. Alors que par moment, je me disait que ça faisait tout de même l’incroyable. Donc pour cela, je suis contente d’avoir découvert ce livre et d’en savoir un peu plus sur cet étonnant personnage, fou d’amour pour sa femme.

Ce qui m’a moins plu, en revanche, c’est le côté cradingue. Jean Teulé explique que ce siècle a été le plus sale de l’Histoire. Le roi n’a pris qu’un bain dans sa vie (il fallait donc ne pas être rebutée pour se glisser dans son lit), les gens pissent et chient partout, les enfants sont consanguins, hydrocépales, couverts de poils et ont une sexualité débridée… Et j’ai trouvé ça vraiment écœurant. Vrai, sans doute, mais éprouvant à entendre, le petit-déjeuner sur l’estomac.

Je n’ai donc pas écouté Le Montespan avec plaisir et j’étais assez pressée que ça se termine pour être tout à fait honnête. Heureusement qu’à la fin, on retrouver justement l’interview de Jean Teulé, cela permet de finir sur une bonne note.

photostudio_1555881547414

Le Montespan – Jean Teulé – Audiolib – lu par François d’Aubigny – 8h00 (juillet 2008)

10 réflexions sur “Le Montespan – Jean Teulé

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s