Docteur Holmes – Stéphane Bourgoin

photostudio_1567951415284
photostudio_1555885361723

«Dans ce premier Opus de la collection Serial Killer, Stéphane Bourgoin nous raconte l’histoire terrifiante du Docteur Holmes…
Herman Webster Mudgett ou H. H. Holmes (16 mai 1860 – 7 mai 1896), plus connu sous le pseudonyme de Docteur Henry Howard Holmes, est un tueur en série américain. Pendant les années 1890, Holmes est l’assassin de probablement deux cents clients dans son hôtel de Chicago qu’il avait ouvert à l’occasion de l’Ex-position universelle de 1893. Après sa condamnation, il a avoué 27 meurtres et, bien que seuls neuf aient été confirmés, il est estimé qu’il en aurait commis deux cents. Holmes est souvent considéré comme le premier tueur en série américain…»

photostudio_1555885425446

Après avoir écouté L’Américaine de Catherine Bardon, j’ai téléchargé sur Audible Docteur Holmes de Stéphane Bourgoin. Je me suis dit qu’une petite biographie de tueur en série serait parfait pour me détendre. Et pourquoi ne pas commencer par l’histoire de celui qui semble être le premier tueur en série américain ? 

Pour être tout à fait honnête avec vous, je dois admettre que je ne connaissais ni le Docteur Holmes ni Stéphane Bourgoin. Après quelques recherches, j’ai découvert que Stéphane Bourgoin était un spécialiste des tueurs en série ; qu’il avait interrogé des dizaines et des dizaines d’entre eux dans le monde entier ; écrit un paquet de livres, de documentaires télé et de séries. Bref, qu’il était un expert dont la compagne a été victime de l’un de ces tueurs et qui s’est lancé à corps perdu dans leur étude pour comprendre.

Quant à lui, H.H Holmes passe pour un tueur en série prolifique qui aurait peut-être tué 200 personnes à Chicago à la fin du XIXe siècle. De son vrai nom Herman Webster Mudgett, le Docteur Henry Howard Holmes a commencé comme un petit escroc, un polygame, qui se cachait derrière la respectabilité de son métier de pharmacien. Mais il n’hésitait pas à éliminer ceux qui le gênait ou ceux qui pouvaient lui faire gagner de l’argent – notamment grâce à leurs corps, qu’Holmes pouvait revendre contre quelques dollars. Il a plus tard fait construire un « château », une maison de l’horreur avec salles de crémation, toboggans qui terminent dans des baignoires d’acide, pièces sans portes ni fenêtres… Il semblait apprécier observer des victimes mourir.

Si l’histoire de ce tueur est assez incroyable et si j’ai aimé retrouver la voix de Hervé Carrasco, croisée lors de mon écoute de La Serpe de Philippe Jaenada, je n’ai pas accroché sur le livre. J’ai eu du mal à me concentrer et j’ai cru mourir d’ennui lors de la lecture de listes d’événements. La version audio n’est sans doute pas idéale pour ce livre. Bref, j’ai connu mieux, mais je suis contente de savoir qui est H.H. Holmes désormais.

photostudio_1555881547414

Docteur Holmes – Stéphane Bourgoin – Audible – lu par Hervé Carrasco – 2h56 (août 2019)

6 réflexions sur “Docteur Holmes – Stéphane Bourgoin

  1. Tu ne connaissais pas Stéphane Bourgoin ?!?! Le spécialiste des sérial killers donc omniprésent dans les affaires criminelles, dans tous les médias. C’est vrai que souvent il insère des documents comme les expertises psychiatriques ou médicales, il y a beaucoup de redites..

    J'aime

  2. Je compte lire « Le manufacture du meurtre » d’Alexandra Midal ; cet essai parle plutôt de l’hôtel que de Holmes, de ce que j’ai compris, mais il a l’air passionnant ! Je serai curieuse de lire également ce livre de Stéphane Bourgoin.

    J'aime

  3. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 4 épisode 9 | Mademoiselle Maeve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s