Carnaval – Ray Celestin

photostudio_1567095015800
photostudio_1555885361723

«En 1919, un tueur en série s’attaque aux habitants de La Nouvelle-Orléans en laissant sur les lieux de ses crimes des cartes de tarot. La panique gagne peu à peu, on évoque le vaudou, les rivalités ethniques sont exacerbées. Un policier, Michael Talbot, un journaliste, John Riley, une jeune secrétaire de l’agence Pinkerton, Ida, et un ancien policier tout juste sorti de prison, Luca D’Andrea, vont tenter de résoudre l’affaire. Mais eux aussi ont leurs secrets… Alors qu’un ouragan s’approche de la ville, le tueur, toujours aussi insaisissable, continue à sévir. Le chaos est proche.»

photostudio_1555885425446

Lorsque Carnaval de Ray Celestin est sorti, sa couverture m’a fait de l’œil. Je me suis donc penchée sur le résumé et si l’histoire du tueur en série m’a donné envie, j’ai été un peu freinée par La Nouvelle-Orléans. C’est un lieu avec une telle identité qu’il imprègne totalement l’histoire d’une ambiance particulière. Et moi, je n’étais pas certaine que ça me plaise. Le vaudou, la mafia, un tueur à la hache, des esprits… Pas sûre que ce soit ma tasse de thé. Et puis il y a eu Mascarade, avec encore une chouette couverture. Et encore un autre livre de Ray Celestin annoncé par le Cherche-Midi. Et leur super proposition de m’envoyer les trois romans. Au moins, j’allais arrêter de tergiverser et enfin savoir si Carnaval était un livre pour moi ou pas.

Un tueur en série – ayant réellement existé – sévit en 1919 à La Nouvelle-Orléans. Son arme de prédilection ? La hache. Et il laisse derrière lui des cartes de tarot. Qui peut-il bien être ? Une personne pratiquant le vaudou ou quelqu’un qui tente de faire chanceler la mafia au pouvoir ? Plusieurs personnes sont à ses trousses, pour des raisons bien différentes. Qui arrivera en premier à le coincer ? Le flic ripoux ? Le flic qui a fait tomber son mentor ? La jeune secrétaire qui rêve de devenir détective ou le journaliste porté sur la bouteille (comme souvent les journalistes dans les romans et les films de cette époque)  ?

Je craignais un peu que ce soit confus et que j’ai du mal à entrer dans l’histoire, qu’il y ait trop de vaudou, trop de mafia, trop de trucs que je n’aime pas. Et finalement, je me suis glissée dans l’histoire comme dans une vieille paire de pantoufles (pour l’image glamour, on repassera, mais cette image me semble plutôt claire à défaut d’être sexy). Je ne me suis pas sentie noyée dans les détails et les nombreux protagonistes et j’ai vraiment bien accroché sur certains personnages, que l’on retrouvera dans Mascarade, en plus.

Après, je n’ai pas eu de coup de cœur, ce qui est probablement lié à la Nouvelle-Orléans et à son atmosphère très particulière. Et à l’intrigue qui ne l’a pas embarquée. Mais je me plongerai tout de même dans Mascarade – en plus les personnages que l’on retrouve, vivent désormais à Chicago – bon, ce n’est pas ma ville américaine préférée, mais je préfère ça à La Louisiane.

photostudio_1555881547414

Carnaval – Ray Celestin – Cherche-Midi – 492 pages (mai 2015)

7 réflexions sur “Carnaval – Ray Celestin

  1. Pingback: Mascarade – Ray Celestin | Mademoiselle Maeve

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s