Une joie féroce – Sorj Chalandon

photostudio_1570366580688
photostudio_1555885361723

«Jeanne est une femme formidable. Tout le monde l’aime, Jeanne.
Libraire, on l’apprécie parce qu’elle écoute et parle peu. Elle a peur de déranger la vie. Pudique, transparente, elle fait du bien aux autres sans rien exiger d’eux.
À l’image de Matt, son mari, dont elle connaît chaque regard sans qu’il ne se soit jamais préoccupé du sien.
Jeanne, qui a passé ses jours à s’excuser, est brusquement frappée par le mal. «Il y a quelque chose», lui a dit le médecin en découvrant ses examens médicaux. Quelque chose. Pauvre mot. Stupéfaction. Et autour d’elle, tout se fane. Son mari, les autres, sa vie d’avant. En guerre contre ce qui la ronge, elle va prendre les armes. Elle était résignée, la voilà résistante. Elle se dresse, gueule, griffe, se bat comme une furie. Elle découvre l’urgence de vivre, l’insoumission, l’illégalité, le bonheur interdit, une ivresse qu’elle ne soupçonnait pas.
Avec Brigitte la flamboyante, Assia l’écorchée et l’étrange Mélody, trois amies d’affliction, Jeanne la rebelle va détruire le pavillon des cancéreuses et élever une joyeuse citadelle.»photostudio_1555885425446

Après avoir terminé Féroces de Robert Goolrick, j’ai enchaîné avec Une joie féroce de Sorj Chalandon (je ne suis pas allée chercher très loin mon idée de lecture). Mon premier Sorj Chalandon. Un auteur dont j’ai régulièrement entendu du bien. Bon, en réalité, depuis que j’ai commencé à lire ce roman, j’entends surtout que ce roman est totalement différent de ce que Sorj Chalandon écrit d’habitude. Donc, ce n’était sans doute pas avec Une joie féroce qu’il me fallait entrer dans l’univers de Chalandon. Mais tant pis, je lirai un autre roman de lui une prochaine fois et je verrai en quoi il est si différent.

Une joie féroce, c’est l’histoire de Jeanne. Une femme discrète, quarante ans, mariée, libraire. Et puis un examen de routine et le couperet tombe : elle a un cancer. Son mari fuit, il ne se sent pas capable de supporter un autre drame. Mais heureusement, il y a Brigitte, sa copine de chimio, et Assia, et Mélody. Des filles qui se serrent les coudes.

Ce roman est vraiment chouette. Je ne suis pas très portée sur les histoires de maladie, parce que je crains toujours que ce soit triste et je n’aime pas les histoires tristes. Et Une joie féroce n’est pas triste, au contraire. Au contraire, ce roman est très optimiste. On voit Jeanne s’épanouir, arrêter de s’excuser tout le temps, se faire des amies, devenir une battante.

J’ai trouvé cette histoire plaisante, sympa et le roman bien écrit. J’ai bien aimé ce gang de nanas, j’étais contente de me plonger dans leur drôle d’aventure. C’est une jolie surprise, qui me donne envie de lire un autre roman de l’auteur, pour voir en quoi celui-ci – plutôt distrayant – est différent.

photostudio_1555881547414

Une joie féroce – Sorj Chalandon – Audible – lu par Valérie Muzzi – 7h00 (septembre 2019)

 

5 réflexions sur “Une joie féroce – Sorj Chalandon

  1. Hello Maeve ! J’ai lu le précédent « le jour d’avant » : 42 mineurs sont morts dans le fond de la fosse 3, dite Saint-Amé, du groupe de Lens-Liévin, le 27 décembre 1974. Ça part comme un roman social à la Zola, bien campé dans le Nord. Puis ça se transforme en suspense judiciaire, qu’on ne peut plus lâcher. Un petit bijou. Je te le conseille. Quant à moi, je mets celui-ci dans ma liste ! Bises

    Aimé par 1 personne

  2. Je suis d’accord avec toi, et moi aussi, en général, je fuis les romans portant sur la maladie. Mais ici, comme tu le dis, c’est une vraie ode à la vie que nous offre Sorj Chalandon ! Méfie toi par contre, ses autres livres n’ont absolument rien à voir (il était reporter dans une autre vie et ça se sent beaucoup dans ses récits précédents). Bon lundi, Maeve ☺

    Aimé par 1 personne

  3. Pingback: La petite femelle – Philippe Jaenada | Mademoiselle Maeve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s