Quintland – Fred DuPouy

photostudio_1571076009556
photostudio_1555885361723

« Quintland a tout d’un parc de loisirs. Les touristes s’y bousculent, on s’y rend en famille ou lors d’une excursion scolaire, plusieurs visites par jour sont organisées. Mais à Quintland, vous ne trouverez qu’une seule et unique attraction. Ce sont cinq petites filles que l’on peut regarder vivre derrière une vitre sans tain. Cinq petites filles isolées, surmédiatisées, éloignées de leurs parents. Elles sont les premières quintuplées de l’histoire à avoir survécu. C’était au Canada, en 1934. Quintland, le « Pays des Quintuplées », a existé pour de vrai. »

photostudio_1555885425446

J’ai lu Quintland de Fred DuPouy pour le travail, car oui désormais j’ai des romans ados à lire pour le boulot (grande pensée pour Between the Books) – ce qui est génial, mais qui ne va clairement pas arranger mes affaires de Pile à Lire haute comme la tour de Sauron. Quintland m’a fait de l’œil après que j’ai lu le sous-titre « L’incroyable destin des premières quintuplées ». J’ai tout de suite pensé aux sœurs Dionne.

Si vous êtes Canadiens, je suppose que vous pensez aussitôt aux sœurs Dionne ; pareil si vous êtes, comme moi, fans de Louise Penny. Dans La faille en toute chose, l’autrice s’est inspirée de l’histoire des quintuplées canadiennes pour créer les sœurs Ouellet. Je ne sais pas grand-chose sur ces enfants, si ce n’est qu’elles ont été très médiatisées et pas très heureuses. Quintland allait donc me permettre d’en savoir un peu plus sur les quintuplées.

Le 28 mai 1934, cinq petites filles, Annette, Cécile, Yvonne, Marie et Émilie, voient le jour avec deux mois d’avance, au Canada dans la province d’Ontario. Les naissances multiples sont extrêmement rares à l’époque, les quintuplés représentent un accouchement sur 57 000. Et les sœurs Dionne sont les premières à naître viables et à rester en vie. Alors immédiatement, elles fascinent.

Elles sont rapidement retirées à leurs parents – afin de les protéger d’une quelconque exploitation, quelle ironie  – et  placées sous la tutelle du gouvernement de l’Ontario qui crée le Quintland. Le Quintland se trouve près de la ferme des Dionne. C’est pratique, les parents peuvent aller voir leurs filles de temps en temps et les frères et sœurs des quintuplées aussi – une fois par an à Noël. Le Quintland, c’est une sorte de parc d’attraction qui permet au public de venir admirer les petites. Un lieu plus touristique encore que les chutes du Niagara et super rentable pour le gouvernement. Mais aussi, dans une moindre mesure, pour les Dionne qui vendent des souvenirs des filles.

Annette, Cécile, Yvonne, Marie et Émilie sont rendues à leur famille au bout de dix ans – Quintland rapporte moins. Et elles se retrouvent dans une famille d’inconnus, hostiles. Elles n’ont jusqu’alors pas connu l’école et le contact avec d’autres enfants. Selon les témoignages des sœurs encore en vie aujourd’hui, la période la plus heureuse aura été celle du cocon de Quintland. Elles étaient protégées.

Le roman de Fred DuPouy revient sur l’enfance des quintuplées les plus célèbres du monde, à travers plusieurs regards, dont ceux de petites canadiennes fascinées par ces enfants, mais aussi à travers le journal d’une des infirmières qui s’est occupée longtemps des fillettes. C’est super intéressant. Le bémol du roman : quand l’auteur fait parler Yvonne, la plus grande des filles et qu’elle se souvient le centre de sa mère et la couveuse. Là, je ne suis pas cliente. Mais c’est un bon livre pour découvrir cette histoire incroyable et un peu triste de ces fillettes.

photostudio_1555881547414

Quintland, l’incroyable destin des premières quintuplées – Fred DuPouy – Syros – 280 pages (mai 2019) – dès 11 ans

Une réflexion sur “Quintland – Fred DuPouy

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s