La Mélansire – Estelle Fitz

photostudio_1573385608303
photostudio_1555885361723

« Avery aimait Nolan, à la folie. Et puis un jour, Nolan l’a quittée et Avery ne s’en est jamais vraiment remise. Un soir, sa meilleure amie lui porte le coup de grâce : c’est avec elle que Nolan l’a trompée et cela fait maintenant près d’un an qu’ils sont ensemble. Ravagée par la douleur, Avery se rend sur le Pont Neuf. Elle ne veut pas mourir, seulement atténuer sa souffrance. Mais quelle est cette lumière qui, au fond de l’eau, l’appelle ? Avery ne réfléchit plus et se jette dans le vide. A son réveil, elle découvre une cité fantastique peuplée par les « Mélansires » : des gens qui, comme elle, ont perdu tout espoir et ont juré d’éradiquer l’amour de la surface de la Terre. Parce qu’elle a plongé dans la Seine, Avery fait désormais partie des leurs. Elle doit renoncer à ses émotions et se rallier à leur cause. Mais est-ce vraiment ce que recherche Avery ? »

photostudio_1555885425446

La Mélansire d’Estelle Fitz est une de mes lectures de travail. Celle qui, très honnêtement, me tentait le moins. La couverture est très jolie et elle m’a donné envie de prendre le livre afin de lire le résumé, mais le résumé, lui, m’a donné envie de reposer le livre.

Avery est orpheline. Sa mère est morte en la mettant au monde et son père a disparu il y a un an. C’est à ce moment-là que son petit ami a décidé de la quitter. Un soir, triste, en colère et désespérée, elle se retrouve sur le Pont Neuf. Attirée par une lueur au fond de l’eau, elle saute… Et découvre un autre monde, celui des Mélansires. Qui, détruits par l’amour, ont pour mission d’éradiquer ce sentiment inutile de la surface de la Terre.

Bon. Moi qui ne suis pas fan de romans fantastiques, évidemment, je n’étais pas super emballée. Et pas super emballée non plus par ces prénoms sortis de séries US alors que l’intrigue se déroule à Paris.

L’autrice, Estelle Fitz, signe avec La Mélansire son tout premier roman. Elle est par ailleurs une youtubeuse et instagrameuse très suivie. On ressent une certaine mélancolie dans ce roman, qui ne m’a finalement pas autant déplu que je ne l’imaginais et qui est plus dense qu’il n’y paraît. Donc, plutôt une bonne surprise, mais dans un registre qui n’est pas celui que j’apprécie.

photostudio_1555881547414

La Mélansire – Estelle Fitz – Albin Michel – 211 pages (septembre 2019) – dès 14 ans

2 réflexions sur “La Mélansire – Estelle Fitz

  1. Je l’ai reçu à sa sortie, comme je ne l’avais pas demandé je t’avoue que je ne me suis pas encore penchée dessus.
    Je pense le lire prochainement, en plus il doit se lire assez vite. On verra bien ! Par contre c’est dommage pour les prénoms quand même :/

    J'aime

  2. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 4 épisode 11 | Mademoiselle Maeve

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s