Thornhill – Pam Smy

photostudio_1577890618288
photostudio_1555885361723

« Mary a habité là pendant des années. Entre ses murs, elle a vécu les pires moments de sa vie. Ella, elle, ne peut s’empêcher de l’observer depuis sa chambre. La nuit, elle se demande ce qu’il cache. Certains ne voient en lui qu’un vieil orphelinat. D’autres sont au courant de son secret… Mais tout le monde connaît son nom. Thornhill. »

photostudio_1555885425446

Quand je pense que depuis que j’ai changé de travail, je lis des livres pour le travail et qu’il m’arrive de lire au travail, je me dis que je suis bien chanceuse. Cela se ressent aussi sur le blog, car je pense que je n’ai jamais autant lu de romans pour adolescents, et que j’en profite pour vous présenter mes lectures, il y a parfois de jolies pépites. Comme Thornhill de Pam Smy.

Pam Smy vit à Cambridge et Thornhill est le premier roman qu’elle a à la fois écrit et illustré. Car oui, Thornhill, est à la fois un roman et un roman graphique, en plus d’être un très bel objet. Moi, j’ai tout de suite craqué sur ce livre, sa couverture rigide, l’illustration qui m’a donné l’impression que j’allais lire un roman gothique et la tranche noire. Ensuite je l’ai ouvert et j’ai découvert une sorte de journal intime intercalé de planches de dessins pleine page et de feuilles noires. C’était élégant et intrigant. Je me suis lancée dans cette lecture avec avidité et précaution – il n’était pas question d’abîmer ce joli livre. Mais le contenu allait-il être à la hauteur ?

Nous sommes en 2017, Ella emménage avec son père près de Thornhill, un orphelinat fermé en 1982 après la mort d’une pensionnaire. Elle aperçoit l’inquiétante maison de la fenêtre de sa chambre, mais surtout la silhouette d’une jeune fille.

Nous sommes en 1982, Mary est pensionnaire à Thornhill. La jeune fille est le souffre-douleur de la plus populaire de l’orphelinat. Ses journées sont un vrai cauchemar. Et ses nuits aussi.

Trente ans séparent les deux histoires et pourtant Ella et Mary vont se retrouver. C’est effrayant et fascinant. Vraiment. La fin m’a glacé le sang et franchement, ce n’est pas souvent qu’un roman jeunesse me fait le coup. J’ai adoré.

Ma chronique sur France Bleu Touraine :

photostudio_1555881547414

Thornhill – Pam Smy – Le Rouergue – 544 pages (octobre 2019) – dès 12 ans

 

6 réflexions sur “Thornhill – Pam Smy

  1. Le titre m’intéresse pour son ambiance et avouons-le sa couverture ><
    Mais j'ai une question, c'est vraiment un roman dans le sens de pages pleines de textes ou bien c'est juste une bande-dessinée en noir et blanc dans un grand format broché et plus épais comme Heartstopper si tu connais (je ne sais plus si je l'ai vu chez toi) ?

    Aimé par 1 personne

  2. Je ne connais pas Hearthstopper donc je ne peux pas comparer. Mais pour Thornhill, c’est un mélange. La partie qui se déroule en 2017 est illustrée. De grand dessins sur deux pages en noir et gris, sans texte, mais assez clairs pour que l’on comprenne bien. Et la partie qui se déroule en 1982 est écrite, sous la forme d’un journal intime. Les deux récits sont mêlés et séparés de pages entièrement noires, c’est sublime.
    Bises et bises,
    Maeve

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s