Un long retour – Louise Penny

photostudio_1578753998124.jpg
photostudio_1555885361723

«Fraîchement retraité, l’ex-inspecteur-chef Armand Gamache coule des jours heureux à Three Pines, où il pense avoir trouvé la paix à laquelle il aspirait en quittant la tête de la section des homicides de la Sûreté du Québec. Mais voilà que son amie Clara Morrow vient lui faire part de ses inquiétudes au sujet de son mari, Peter. Le couple d’artistes peintres, fragilisé par la notoriété grandissante de Clara, avait décidé de se séparer provisoirement, le temps de faire le point, en se promettant de se retrouver un an plus tard, jour pour jour. Mais les mois ont filé, la date convenue est passée et Peter n’a pas reparu. Des mouvements bancaires semblent indiquer qu’il a séjourné dans plusieurs villes d’Europe avant de revenir à Québec où l’on perd sa trace. Se pourrait-il qu’il lui soit arrivé quelque chose ? Pour en avoir le coeur net, Gamache part à sa recherche. Accompagné de Clara, de Myrna Landen et de Jean-Guy Beauvoir, son ancien adjoint, il s’aventure dans les paysages démesurés de Charlevoix, jusqu’au fin fond de la Belle Province, et plonge plus profondément encore dans l’esprit tourmenté de Peter. A la poursuite d’un artiste si désespéré qu’il vendrait son âme…»

photostudio_1555885425446

A la fin de La faille en toute chose, l’inspecteur chef de la Sûreté nationale du Québec Armand Gamache aurait pu tirer sa révérence et partir tranquillement s’installer à Three Pines avec son épouse Rose-Marie pour profiter de sa retraite, sans que l’on n’ait plus jamais de ses nouvelles. Ça aurait été triste, mais ça aurait été une jolie fin. Louise Penny ne semblait toutefois pas prête à abandonner son personnage. Et finalement, en commençant ma lecture d’Un long retour, le dixième tome de la série, j’ai réalisé que moi non plus je n’étais pas encore prête à dire adieu à Armand Gamache.

On le retrouve installé à Three Pines avec Rose-Marie, en train de panser ses plaies. Il se reconstruit doucement après les dures épreuves qu’il a dû traverser dans les précédents opus. Mais la paix à laquelle il aspire devra attendre car Clara a besoin de lui. Peter n’est pas rentré chez lui.
Si Peter s’est montré un personnage décevant, on ne peut tout de même que s’être attaché à lui et au couple qu’il forma avec Clara. Alors, cette lecture est particulièrement angoissante. Avait-il rendez-vous à Samarra comme le craint Myrna (qui est une métaphore de la mort selon la nouvelle de Somerset Maughan), ou a-t-il simplement décidé de ne pas rentrer. Commence alors un périple sur les traces du peintre qui vont conduire Clara, Myrna, Armand Gamache et Jean-Guy Beauvoir dans le milieu artistique. Rose-Marie et Ruth seront même de la partie formant un duo des plus improbables.

Comme tous les autres titre de la série, Un long retour est un bijou. J’adore vraiment Louise Penny. Ses personnages sont plein d’humanité. Il y a beaucoup de beauté dans ses livres. Je me suis arrêtée sur plusieurs passages frappants durant ma lecture. C’était si poétique, si beau. Louise Penny décrit la peinture comme personne. On voit les tableaux dont elle parle, leurs couleurs vibrent.
Je suis tellement contente d’avoir retrouvé Armand Gamache. j’espère que Louise Penny ne va pas se lasser de lui. Et si vous ne connaissez pas cette série, estimez-vous chanceux, vous avez de nombreux tomes à découvrir et toute une galerie de personnages à aimer. Il faut juste le faire dans l’ordre, ce serait dommage de commencer par celui-ci, vous vous priveriez de beaucoup de de joie, d’autant que l’on retrouve dans ce tome des personnages que l’on avait croisé auparavant, notamment le surprenant Bean.

Ma chronique sur France Bleu Touraine :

photostudio_1555881547414

Un long retour – Louise Penny – Actes sud / Actes noirs – 432 pages (septembre 2019)

Les autres tomes :
Nature morte
Sous la glace
Le mois le plus cruel
Défense de tuer
Révélation brutale
Enterrez vos morts
Une illusion d’optique
Le beau mystère
La faille en toute chose

Une réflexion sur “Un long retour – Louise Penny

  1. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 5 épisode 1 | Mademoiselle Maeve

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s