Not that kind of girl – Lena Dunham

photostudio_1580563871458
photostudio_1555885361723

« Lena Dunham est née à New York en 1986. Fille d’une photographe et d’un peintre, elle a vécu à Manhattan avant de s’établir à Brooklyn, où elle vit encore. Après une série de courts-métrages, elle réalise en 2010 Tiny Furniture, son premier film, prix du Jury du festival américain indépendant South by Southwest. Mais c’est avec la création de la série Girls en 2012, série qu’elle écrit, produit, réalise et dans laquelle elle tient un des rôles principaux, qu’elle va devenir « la voix d’une génération ». Volontairement réaliste, parfois crue, souvent hilarante et radicalement à l’opposée par exemple d’un Sex & the City, Girls suit le parcours chaotique de quatre copines à Brooklyn. Une série devenue instantanément culte et qui a installé Lena Dunham comme une des personnalités les plus emblématiques et les plus passionnantes de la génération Y. »

photostudio_1555885425446

Dans mon challenge pour vider ma Pile à Lire – un challenge sans fin, sans réussite mais pas sans stress – j’essaie de temps en temps de piocher dans les livres qui y traînent depuis longtemps, à défaut de réussir à la faire baisser. C’est ainsi que j’ai opté pour Not that kind of girl, biographie de Lena Dunham sortie en 2014 et peut-être depuis autant de temps à prendre la poussière à côté de mon lit.

Je ne connais pas bien Lena Dunham et je n’ai jamais regardé sa série Girls. Alors pourquoi Diable ai-je acheté la biographie de cette nana ? Je n’en sais fichtrement rien. J’espérais sans doute en apprendre plus sur Lena Dunham dont on parlait beaucoup à l’époque et j’ai été séduite par le sous-titre : antiguide à l’usage des filles d’aujourd’hui. En sortant Not that kind of girl de ma Pile à Lire, j’espérais avoir entre les mains un livre féministe, drôle et apprendre à connaître une femme intéressante. Et après tout, il n’est jamais trop tard pour regarder une série, tout cela allait peut-être me donner envie de voir Girls.

Et bien, que nenni. Je me suis parfaitement ennuyée en lisant ces souvenirs et conseils de Lena Dunham. La jeune femme n’est pas antipathique, mais ses histoires ne sont pas captivantes non plus. Bref, cette lecture, en plus de n’avoir pas été passionnante ne m’a pas donné envie de creuser plus le sujet. Pas de Girls pour moi et pas franchement envie d’en savoir plus sur Lena Dunham.

photostudio_1555881547414

Not that kind of girl (antiguide à l’usage des filles d’aujourd’hui) – Lena Dunham – Belfond – 320 pages (octobre 2014)

Une réflexion sur “Not that kind of girl – Lena Dunham

  1. Pingback: De Rachel Abbott à Marian Izaguirre | Mademoiselle Maeve

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s