Watership Down – Richard Adams

photostudio_1583759512747
photostudio_1555885361723

« C’est dans les fourrés de collines verdoyantes que se terrent parfois les plus terrifiantes menaces. C’est là aussi que va se dérouler cette vibrante odyssée de courage, de loyauté et de survie. Menés par le valeureux Hazel et le surprenant Fyveer, une poignée de braves choisit de fuir l’inéluctable destruction de leur foyer. Prémonitions, malices et légendes vont guider ces héros face aux mille ennemis qui les guettent, et leur permettront peut-être de franchir les épreuves qui les séparent de leur terre promise, Watership Down. Mais l’aventure s’achèvera-t-elle vraiment là ? Vous sentirez le sang versé. Vous tremblerez face aux dangers. Vous craindrez la mort. Et, par-dessus tout, vous éprouverez l’irrépressible désir de lutter à leurs côtés. »

photostudio_1555885425446

Watership Down de Richard Adams a été publié en Grande-Bretagne en 1972 et s’est vendu à plus de cinquante millions d’exemplaires. Il a reçu plusieurs prix, a ete adapté au cinéma, à la télévision et au théâtre et c’est une référence en littérature. Il est d’ailleurs parmi les cinquante meilleurs livres de tous les temps. Et je ne l’avais pas encore lu. Je voyais ce roman tous les jours à la bibliothèque et, ces dernières semaines, j’ai même eu l’impression que lui aussi me regardait. J’ai donc fini par l’emprunter, pour ne plus avoir à me dire qu’il allait bien falloir que je le lise un jour et cocher cette ligne de ma to-do list.

Watership Down est un roman hybride, sans doute à la fois pour enfants et pour adultes. Du coup, c’est un peu bancal, pas super clair. En commençant ma lecture, je me suis dit que les jeunes lecteurs risquaient de se heurter à un texte long et difficile et les adultes de ne pas vraiment être emballés par une histoire de lapins. Car oui, Watership Down est une histoire de lapins. De lapins qui parlent. Enfin qui parlent entre eux.

Les lapins de ce roman ne portent pas de pulls, ne boivent pas le thé et n’ont pas de montre à gousset. Ce sont de vrais petits lapins qui vivent tranquillement dans leur garenne, jusqu’à ce que l’un d’entre eux, Fyveer, ait une prémonition. Pour lui, ils sont tous en grand danger s’ils restent dans leur garenne. Ayant échoué à convaincre les autres, Fyveer, son frère Hazel et une poignée de lapins téméraires décident de tenter l’aventure ailleurs.

Ils vont devoir affronter de nombreux dangers, et pour cela apprendre à travailler en équipe et même à se faire des alliés parmi les autres animaux.

Ça peut paraître assez enfantin résumé ainsi. Et je ne vais vous cacher qu’au début, je n’étais pas très pressée de me plonger dans Watership Down – d’ailleurs, j’ai mis huit jours à en venir à bout et j’ai failli abandonner. Cette histoire de petits lapins qui doivent traverser une rivière ou qui croisent un chat ne me passionnait pas plus que ça. Oui, c’est vrai. Mais j’ai fini par m’attacher à ces petites bêtes – j’ai d’ailleurs pensé très fort au petit lapin que j’ai eu il y a quelques années, me demandant si Brioche aurait pu être l’un des courageux lapins du roman (j’en doute un peu, mais sait-on jamais). Et j’ai eu envie de savoir s’ils allaient réussir à trouver l’endroit idéal pour installer leur garenne. Suspense…

J’ai finalement bien aimé cette lecture, bien écrite, ces petits personnages mignons et courageux, les mots inventés par l’auteur qui sont emprunts de poésie et la toute fin qui est vraiment chouette. Mais je mentirai en disant que j’ai adoré ce livre. Je l’ai bien aimé, c’est tout et je suis contente de l’avoir lu. Je peux ainsi rayer la ligne sur ma to-do list.

photostudio_1555881547414

Watership Down – Richard Adams – Monsieur Toussaint Louverture – 544 pages (septembre 2016)

5 réflexions sur “Watership Down – Richard Adams

  1. Pingback: Aperçu partiel du continent des blogueurs… – Couleur verte

  2. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 5 épisode 3 | Mademoiselle Maeve

  3. Pingback: Les lapins de la couronne d’Angleterre, Le complot – Santa et Simon S. Montefiore | Mademoiselle Maeve

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s