Comme un enchantement – Nathalie Hug

photostudio_1585308760714
photostudio_1555885361723

«Eddie, 35 ans, vit seule à Montmartre, dans un minuscule appartement où il lui faut grimper sur une chaise pour tenter d’admirer le dôme du Sacré Cœur. Orpheline à seize ans, elle s’est construit une vie de détachement et d’invisibilité, pour tenir le malheur (et le bonheur) à distance.
Un jour, un notaire au charmant profil d’aigle ébouriffé, lui annonce qu’elle est l’unique légataire d’un très vieil italien et l’héritière d’une ferme en ruines dans la région de Parme, en Emilie Romagne.
Alors qu’elle n’y a jamais songé, Eddie ressent soudain l’envie de fuir Paris, sa vie monotone, de découvrir ses racines. Et coup de tête ou coup de poker pour séduire le charmant notaire, elle décide de s’envoler pour l’Italie. En partant à la découverte de ce mystérieux héritage et en plongeant dans cette merveilleuse région italienne, elle n’imagine pas combien le cours de son existence va se trouver chamboulé.»

photostudio_1555885425446

Comme un enchantement de Nathalie Hug me faisait très envie et avec le confinement, j’ai décidé de sortir en priorité de ma Pile à Lire les livres qui me font de l’œil. Et qui potentiellement qui sont susceptibles de me faire du bien au moral. Et Comme un enchantement semblait cocher toutes les cases. Je venais de terminer Tous les bonheurs du monde de Céline Miannay et il y avait un peu de magie dans l’histoire, j’étais donc dans un esprit assez ouvert pour me laisser séduire par une véritable fable poétique. Je vous préviens tout de suite : esprits cartésiens, passez votre chemin, je ne pense pas que ce roman vous plaira. Mais les autres… Je ne vous garantis pas un coup de foudre, mais sans doute un coup de cœur.

Je ne connaissais pas Nathalie Hug, qui écrit seule et aussi avec son mari Jérôme Camut, mais je vais garder son nom dans un coin de ma tête, car j’ai vraiment été séduite par ce récit plein de poésie.

Eddie vit seule à Paris. Seule avec sa carapace. Parce que ses parents s’aimaient trop, parce qu’il n’y avait pas de place pour elle dans cet amour, elle a appris à faire sans. Un jour, un notaire vient lui annoncer qu’elle a hérité d’une ruine en Italie. Et elle décide d’aller voir. Sans penser un seul instant qu’elle tomberait amoureuse du lieu. Et du notaire au profil d’aigle ébouriffé.

Je ne vais pas vous en dire plus, car j’ai vraiment eu beaucoup de plaisir à découvrir cette étrange histoire d’amour fou. C’est joliment écrit avec des phrases qui filent tout droit vers le cœur. Qui touchent. Émeuvent. J’ai vraiment aimé cette lecture, ce voyage, cette petite incursion dans une belle histoire d’amour, une de celles qui restent en tête. Magique.

photostudio_1555881547414

Comme un enchantement – Nathalie Hug – Calmann-Lévy – 324 pages (février 2020)

2 réflexions sur “Comme un enchantement – Nathalie Hug

Répondre à Mademoiselle Maeve Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s