Le chien des Baskerville – Sir Arthur Conan Doyle

photostudio_1579194022526
photostudio_1555885361723

«Les circonstances dramatiques de la mort de Sir Charles ont réveillé le souvenir de la malédiction qui plane sur la famille des Baskerville : en effet, dès que l’heure de la mort a sonné pour l’un de ses membres, un démon lui apparaît sous la forme d’un chien monstrueux. Sherlock Holmes, mis au courant de l’affaire, envoie son fidèle compagnon, le docteur Watson, veiller sur sir Henry Baskerville, dernier héritier de la famille, tandis que lui-même, décidé à faire la lumière sur cette énigme, mène son enquête à l’insu de tous…»

photostudio_1555885425446

J’ai eu quelques déboires avec les livres audio il y a quelques temps. J’ai commencé par emprunter un livre que j’avais déjà écouté, ensuite j’ai pris Miss Marple au club du mardi d’Agatha Christie dans une vieille version audio. C’était très sympa sauf qu’il fallait changer de disque toutes les vingt minutes environ (super pratique en voiture !) et qu’il y avait quasiment un lecteur par nouvelle (pas super pour se mettre dans l’ambiance). J’ai ensuite pris un autre Simenon, Le chien jaune, et je me suis tellement ennuyée que j’ai arrêté en plein milieu de l’histoire. Je commençais à me demander si je n’étais pas maudite avec les livres audio quand j’ai vu Le chien des Baskerville à la bibliothèque.

J’ai lu ce livre de Sir Arthur Conan Doyle quand j’étais au collège. Je n’avais gardé aucun souvenir de l’histoire, mais il me semblait que j’avais aimé. Pour être honnête, le livre qui me faisait vraiment envie était  La maison de soie. Il s’agit aussi d’une aventure de Sherlock, mais écrite par Anthony Horowitz. J’ai pourtant commencé par Le chien des Baskerville en me disant que ce serait pas mal de me mettre dans l’ambiance avec ce grand classique et que cela me permettrait de comparer le style d’Horowitz.

Le livre n’est pas très long – 3h44 – et j’ai bien aimé l’ambiance qui se dégageait de l’histoire, ainsi que la voix du lecteur, Bertrand Suarez-Pazos, que je n’avais jusqu’alors pas eu l’occasion d’entendre. J’ai quand même trouvé incroyable de n’avoir aucun souvenir de l’histoire, pas un seul, ce qui en soit est plutôt bien car j’ai eu l’impression de découvrir le texte, l’intrigue, le meurtrier et le mystère entourant ce molosse qui rôde sur la lande, faisant mourir de peur ceux qui s’y promènent, les fous.

J’ai apprécié de retrouver Sherlock Holmes et Watson dans une de leurs « vraies » enquêtes, ayant plus l’habitude de voir ces personnages dans des séries, des films, des BD et des jeux de société. Et je dois dire qu’il n’y a rien d’étonnant à ce qu’ils soient toujours aussi populaires, car ils sont vraiment fascinants.

Je suis plutôt contente de mon choix et je m’en vais me plonger dans La maison de soie dès que possible.

photostudio_1555881547414

Le chien des Baskerville – Sir Arthur Conan Doyle – Audiolib – lu par Bertrand Suarez-Pazos – 3h44 (juin 2015)

5 réflexions sur “Le chien des Baskerville – Sir Arthur Conan Doyle

  1. Pingback: La maison de soie – Anthony Horowitz | Mademoiselle Maeve

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s