L’hiver du mécontentement – Thomas B. Reverdy

photostudio_1587675906272
photostudio_1555885361723

« L’hiver du mécontentement, c’est ainsi que le journal le Sun qualifia l’hiver 1978-1979, où des grèves monstrueuses paralysèrent la Grande-Bretagne. Dans un Londres en proie au désordre, Candice répète pour incarner le Richard III de Shakespeare. Entre deux courses à vélo, la rencontre d’une Margaret Thatcher encore méconnue ou du jeune musicien Jones, elle essaie de se faire une place dans ce monde. Thomas B. Reverdy écrit le roman de cet hiver qui a sonné le glas d’une époque et accouché d’un monde sans pitié. Mais il raconte aussi comment de jeunes gens réussissent à s’y faire une place, en luttant avec toute la vitalité, la détermination et les rêves de leur âge. »

photostudio_1555885425446

L’hiver du mécontentement est le dernier roman que j’ai reçu dans My Book Box. Il était dans la box #46 So British ! Comme je l’ai presque lu immédiatement, vous pouvez assez aisément vous dire que ce titre m’a tout de séduite et vous auriez raison. D’autant que ma copine Rachel, meilleure libraire jeunesse du monde, l’a lu et a bien aimé. Donc je l’ai ressorti de ma Pile à Lire My Book Box – oui, j’ai une Pile spéciale, depuis le début de mon abonnement, ces romans sont rangés à part.

photostudio_1587675974778

Personnellement, je ne connaissais Thomas B. Reverdy que de nom, n’ayant pas eu l’occasion de lire l’un de ses romans, dont certains primés d’ailleurs, comme L’hiver du mécontentement, Prix Interallié 2018.

Ce roman nous présente Candice, une jeune comédienne, qui pour se payer des cours d’art dramatique travaille comme coursière à vélo. Candice fait partie d’une troupe de femmes et jouera le rôle titre dans la pièce qu’elles sont en train de monter : Richard III de Shakespeare. Candice, que ce soit au travail ou au théâtre observe aussi ce qui est en train de se passer à Londres. Nous sommes en 1978 et c’est la grève générale qui touche aussi bien le privé que le public et qui paralyse le pays.

Thomas B. Reverdy fait le parallèle entre la scène théâtrale et musicale et le désordre social. Et on lit son roman comme on écouterait une bande-son de l’époque, comme on regarderait des clips des artistes qui ont accompagné ces mouvements de protestation contre le chômage, la précarité, la pauvreté. J’ai apprécié ce roman, bien écrit, bien planté. Je n’ai pas eu de coup de cœur, mais j’ai passé un bon moment et j’ai eu envie d’ecouter de la musique et aussi de lire Richard III.

photostudio_1555881547414

L’hiver du mécontentement – Thomas B. Reverdy – J’ai Lu – 220 pages (août 2019)

3 réflexions sur “L’hiver du mécontentement – Thomas B. Reverdy

  1. Pingback: Futur Goncourt ? (L’hiver du mécontentement, Thomas B. Reverdy) – Pamolico, critiques romans et cinéma

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s