Femmes sans merci – Camilla Läckberg

photostudio_1590942329097
photostudio_1555885361723

« Prisonnières de leur mariage, trois femmes qui ne se con naissent pas échangent des confidences sur un forum internet.
Ingrid, qui a sacrifié sa carrière de journaliste au profit de celle de son mari, découvre que ce dernier la trompe sans scrupules. Et n’aspire qu’à se venger.
Birgitta se sait malade depuis plusieurs mois mais n’a cessé de repousser le moment de consulter un médecin. Les ecchymoses qui couvrent son corps pourraient trahir les violences qu’elle subit dans l’intimité, or Birgitta a jusqu’ici préservé l’unité de son foyer.
Victoria a quitté sa Russie natale pour venir s’installer en Suède avec un homme dont elle a fait la connaissance sur un site de rencontres. Mais il n’est en rien le mari qu’elle imaginait. Sa nouvelle vie a tourné au cauchemar.
Humiliées, battues, blessées, elles échafaudent ensemble un plan. Et le mettent en oeuvre. Un procédé imparable, sans mobiles apparents. Pour libérer chaque femme, il faut supprimer son bourreau. En réussissant des meurtres parfaits…« 

photostudio_1555885425446

Chaque fois que Camilla Läckberg sort un nouveau roman, je ne peux pas m’en empêcher : je suis heureuse. J’aime cette autrice. J’étais super fan de sa série sur Erica Falck, écrivaine et détective à Fjällbäcka et j’ai aussi beaucoup aimé La cage dorée, premier opus d’une nouvelle série sur le thème des femmes bafouées. Je sais que La cage dorée n’a pas fait l’unanimité, mais moi j’ai vraiment accroché. Une histoire de vengeance bien ficelée et glaçante. Franchement, comment aurais-je pu ne pas aimer, je vous le demande ?

Dans Femmes sans merci, on suit trois femmes. Ingrid, qui a sacrifié sa carrière pour que son mari puisse s’épanouir dans la sienne et qui réalise qu’il la trompe. Brigitta qui n’ose pas aller passer des examens à l’hôpital de peur que l’on découvre les hématomes sur son corps, des « petits cadeaux » de son mari. Et Victoria, qui a quitté la Russie pour vivre avec un gentil suédois qui se révèle être un gros porc. Elles vont vouloir en finir avec leur vie de violences, de trahison ou d’humiliation et vont lier leurs destins. 

Camilla Läckberg a encore une fois réussi à faire monter en moi un sentiment de haine intense vis-à-vis des maris – elle est très forte pour faire ressentir de l’empathie pour ses personnages féminins.

Si vous avez aimé la série Why women kill qui est passée sur M6, il y a de grandes chances que Femmes sans merci vous plaise. Le seul bémol : ce roman est tellement court ! Il va falloir attendre des mois pour lire un autre Camilla Läckberg. Et ça c’est nul. Le roman, lui, est cool.

photostudio_1555881547414

Femmes sans merci – Camilla Läckberg – Actes Sud – 144 pages (juin 2020)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s