A la recherche de Jack – Mel Darbon

photostudio_1575550603431
photostudio_1555885361723

« Rosie seize ans, est atteinte de trisomie 21. Elle est choyée par ses parents, auprès desquels elle vit en Angleterre. Sa vie a changé depuis qu’elle a rencontré son premier petit ami, Jack, dont elle est éperdument amoureuse.
Mais Jack a des soucis et Rosie n’a plus le droit de le fréquenter. L’adolescente, parfaitement déterminée, décide de tout mettre en œuvre pour le retrouver et de quitter sa famille, à qui elle se garde bien de confier son plan d’évasion. Elle entame alors un long voyage, initiatique et périlleux. Rien ne semble pouvoir l’arrêter, mais rien, évidemment, ne se passe comme prévu… »

photostudio_1555885425446

La littérature a quelque chose de vraiment magique, elle permet d’entrer dans la tête des personnages, d’adopter leurs points de vue. C’est vraiment enrichissant et c’est la raison pour laquelle j’aime les personnages atypiques et différents de moi, ce qui me permet d’apprendre des choses et de me mettre à la place des autres. Et c’est parce que j’aime ces voix différentes que A la recherche de Jack m’a fait envie quand j’en ai entendu parler au travail. Puisque l’héroïne du roman est une jeune trisomique.

Rose a presque seize ans. Elle a de grands yeux verts, des cheveux roux, un immense sourire et le syndrome de Down. Elle as un amoureux, le beau Jack, qui a eu le cerveau un peu endommagé à la naissance. Jack est envoyé à Brighton à la suite d’une crise de colère et le père de Rose en profite pour tenter de faire oublier Jack à sa fille. Mais lorsqu’elle trouve les cartes postales de Jack, et qu’elle découvre qu’il pense qu’elle ne l’aime plus, elle décide de le rejoindre.

Mel Darbon signe avec A la recherche de Jack son premier roman. Elle a travaillé notamment comme enseignante pour de jeunes adultes en difficulté d’apprentissage et elle a un frère autiste. L’aventure qu’elle imagine pour Rose n’est pas de tout repos et surtout pas dans danger. Elle qui a du mal à lire doit se débrouiller pour se rendre à Brighton, se débrouiller dans le métro, de débrouiller pour trouver un plan de secours quand la neige stoppe le trafic. Elle rencontre des gens qui sont prêts à l’aider et d’autres à profiter de sa foi en l’être humain. Et je dois dire qu’elle tombe vraiment sur des salopards et que c’en est presque effrayant.

A la recherche de Jack est un roman touchant, car Rose est un joli personnage et la relation entre elle et Jack – Rose et Jack, ce ne sont pas les noms des personnages de Titanic ? – est très forte. Ces deux-là se sont bien trouvés, ils ne sont pas complétement eux quand ils ne sont pas ensemble et risquent de s’aimer toute leur vie. Le père de Rose va devoir s’y faire… Après, c’est une histoire qui peut être un peu violente, car Rose se retrouve enfermée dans une sorte de maison de passe et je ne suis pas certaine que cette partie du roman soit très adaptée aux plus jeunes lecteurs. Mais cela reste un joli roman, qui donne la parole à une jeune fille pleine de vie et d’amour et qui n’a pas envie d’être considérée comme une trisomique. Après tout, elle est Rose, pas le syndrome de Down.

photostudio_1555881547414

A la recherche de Jack – Mel Darbon – Hélium – 257 pages (septembre 2019) – dès 14 ans

2 réflexions sur “A la recherche de Jack – Mel Darbon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s