Beloved – Toni Morrison

photostudio_1593340632887
photostudio_1555885361723

« Le 124 était habité de malveillance. Imprégné de la malédiction d’un bébé…
À Bluestone Road, près de Cincinnati, vers 1870, les meubles volent, la lumière allume au sol des flaques de sang, des gâteaux sortent du four marqués de l’empreinte d’une petite main de bébé. Dix-huit ans après son acte de violence et d’amour maternel, Sethe l’ancienne esclave et les siens sont encore hantés par la petite fille de deux ans qu’elle a égorgée. Jusqu’au jour où une inconnue, Beloved, arrivée mystérieusement au 124, donne enfin à cette mère hors-la-loi la possibilité d’exorciser son passé. Parce que pour ceux qui ont tout perdu, la rédemption ne vient pas du souvenir, mais de l’oubli.
Ce roman aux résonances de tragédie grecque, au style d’une flamboyante beauté lyrique, a reçu en 1988 le prix Pulitzer, et a figuré pendant des mois en tête des listes de best-sellers en Grande-Bretagne et aux États-Unis.
Beloved est un moment hors du temps, une alchimie sublime entre un texte puissant et la voix envoûtante d’Anne Alvaro. »

photostudio_1555885425446

Beloved a été ma dernière lecture dans le cadre du Prix Audiolib 2020, après L’homme qui savait la langue des serpents, Ici n’est plus ici, Né d’aucune femme, Dans la forêt, Miroir de nos peines, Le bal des folles, Vie de Gérard Fulmard, La femme révélée et Girl. Une sacrée aventure et surtout un choix très difficile à faire. Franchement, j’aurais pu me contenter de renvoyer un message à Audiolib en leur disant que les textes lus étaient tous supers et qu’ils méritaient de gagner, mais je ne suis pas sûre que ça les aurait aidé, j’ai donc dû faire un choix et voici le classement que j’ai finalement envoyé:

1. Ici n’est plus ici, parce que j’ai adoré l’histoire, la langue, les lecteurs, les récits entremêlés et les liens qui unissent les personnages.
2. L’homme qui savait la langue des serpents, parce que c’est un roman fou, lu avec talent par Emmanuel Dekoninck.
3. Le bal des folles, parce que cette écoute m’a fait apprécier plus encore ce roman, que j’avais déjà lu.
4. Miroir de nos peines, parce que j’ai aimé que ce roman soit lu par Pierre Lemaitre et parce que j’ai pas mal ri.
5. Né d’aucune femme, parce que j’ai aimé l’histoire et que les voix de Simon Duprez et Cachou Kirsch sont parfaites.
6. Dans la forêt, parce que j’ai préféré cette écoute à ma lecture de ce roman.
7. Beloved, parce que ce texte est fou.
8. Girl, parce que ce récit est poignant et parfois difficilement supportable.
9. La femmes révélée, parce que je n’ai pas adoré l’histoire, je n’ai pas particulièrement accroché.
10. Vie de Gérard Fulmard, parce que je n’aime pas Jean Echenoz.

Et les finalistes sont…

actu_prix_audiolib_2020_sans_bouton

Né d’aucune femme, L’homme qui savait la langue des serpents, Dans la forêt, Miroir de nos peines et Le bal des folles. Pas de chance pour Ici n’est plus ici qui est simplement génial et que je vous invite lourdement à découvrir. Si vous souhaitez participer au vote, écouter des extraits et lire quelques avis des jurés, c’est ici.

Et après cette introduction particulièrement longue, voici mon avis sur Beloved de Toni Morrison. Beloved a reçu le prix Pulitzer en 1988. Beloved est un roman que j’ai lu en quatrième. Honnêtement, à l’époque, j’avais trouvé ce livre difficile à lire et j’avais eu du mal à entrer dedans et à m’intéresser à l’histoire. J’avais donc un petit a priori en commençant mon écoute. Et puis la voix d’Anne Alvaro n’a pas aidé à me mettre à l’aise. Franchement, au départ, je n’en ai pas cru mes oreilles : une voix géniarde, au bord du sanglot, comment allais-je tenir 12h38 ?

Beloved, c’est l’histoire de Sethe qui vit au 124 avec sa fille Denver, ses deux fils, sa belle-mère Baby Suggs et le fantôme de sa fille, Beloved, que Sethe a assassinée. Beloved, c’est l’histoire de Paul D. que Sethe a connu au Bon Abri, où ils étaient esclaves, qui vient rendre visite à Sethe au 124 et chasse le fantôme. Arrive alors au 124, une femme femme : Beloved…

Ce roman est super bien écrit. Et si au départ, j’ai eu toutes les peines du monde à me faire au ton d’Anne Alvaro, j’ai fini par m’habituer et parfois même à trouver que le ton était parfait et rendait grâce au texte. Mais Beloved n’est ni un roman facile ni une écoute facile. Mais c’est beau. Très beau. Je suis contente de m’être replongée dans ce texte, de l’avoir enfin compris.

photostudio_1555881547414

Beloved – Toni Morrison – Audiolib – lu par Anne Alvaro – 12h38 (mars 2020)

Une réflexion sur “Beloved – Toni Morrison

  1. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 5 épisode 6 | Mademoiselle Maeve

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s