Le dilemme – B.A. Paris

photostudio_1592325099607
photostudio_1555885361723

« S’il parle, il la détruit. S’il se tait, il se détruit. Et vous, que feriez-vous ?
Depuis toujours, Livia rêve d’une énorme soirée pour ses 40 ans ; et Adam, son mari, met tout en œuvre pour que la fête soit inoubliable. Il s’organise pour que leur fille Marnie vienne exprès de Hong Kong – ce sera une surprise pour Livia.
Mais quelques heures avant la soirée, Adam apprend que le vol dans lequel se trouvait peut-être Marnie s’est crashé. Est-ce qu’elle avait pu prendre cet avion, sachant que son vol précédent avait décollé en retard et qu’elle pensait ne pas pouvoir attraper sa correspondance ? Adam doit-il en parler à Livia, au risque de l’inquiéter pour rien ? Et pourquoi Livia semble-t-elle soulagée que Marnie ne soit pas là ?
Lorsque la fête commence, chacun devra danser avec ses secrets et ses peurs. Jusqu’à ce que s’ouvre enfin le portillon du jardin et qu’une silhouette s’avance vers les invités… »

photostudio_1555885425446

Quand j’ai vu Le dilemme de B.A. Paris sur Netgalley, j’ai craqué. J’avais bien aimé le premier thriller de la romancière britannique Derrière les portes et aussi Défaillances. Les deux étant assez addictifs, je me frottais les mains, espérant un nouveau page turner.

Livia s’apprête à vivre SA journée. N’ayant pas pu avoir un grand mariage, elle a imaginé pendant vingt ans la fête qu’elle allait organiser pour ses quarante ans. Une centaine d’invités, amis, collègues, son mari Adam, son fils Josh. Seule Marnie, sa cadette, va manquer à l’appel, elle est à Hong Kong. Mais sans l’avouer à personne, cette absence soulage Livia.
De leur côté, Adam et Marnie ont comploté dans le dos de Livia pour lui faire une surprise : la venue surprise de Marnie. Mais quelques heures avant le début de la fête, Adam s’inquiète. Un avion s’est écrasé au Caire et il ne sait pas si Marnie était à bord. Doit-il en parler à Livia au risque de gâcher la fête de sa vie pour – peut-être – rien ?

Le dilemme porte bien son nom. Et il est assez addictif. Étonnamment. Je dis bien étonnamment, car je ne l’ai pas trouvé super bien écrit, assez creux. Livia ne pense qu’à sa fête – vingt ans qu’elle y pense ! – qui remplacera le mariage de rêve qu’elle n’a pas pu avoir. Elle est tombée enceinte d’Adam à dix-sept ans et ses parents lui ont tourné le dos. Adam n’était pas prêt à devenir père et il ne s’est jamais vraiment intéressé à son fils Josh. En revanche, Marnie est pour lui la huitième merveille du monde. Alors l’imaginer dans l’avion qui s’est crashé au Caire le rend fou. Il n’ose pas en parler aussitôt à Livia. Peur de lui gâcher sa fête, culpabilité. Mais il a raté le coche. Et à chaque fois qu’il essaie d’en parler, soit il se dégonfle, soit elle botte en touche. Et je n’ai pas trouvé ça super crédible. Imaginez un peu votre mari, votre femme, votre amoureux ou amoureuse qui vient vers vous le visage décomposé en disant qu’il faut que vous parliez, vous lui diriez : plus tard, chéri ? Moi non. Mais Livia, si.

Si le roman n’est pas génial, en tout cas pas aussi bien que ceux que j’ai pu lire auparavant, il est tout de même prenant. On a envie de savoir si Marnie s’en est sortie et quand Livia et Adam vont enfin réussir à se parler. Et j’ai espéré aussi qu’Adam réalise que son fils mérite son amour. Mais le couple n’est quand même pas franchement attachant. Je vous conseillerais donc de lire plutôt Derrière les portes, nettement mieux.

photostudio_1555881547414

Le dilemme – B.A. Paris – Hugo Thriller – 289 pages (mai 2020)

5 réflexions sur “Le dilemme – B.A. Paris

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s