Petits secrets et grand mariage – Louise Allen

photostudio_1588332233610
photostudio_1555885361723

«Elinor se fiche bien que la saison batte son plein à Londres. Pendant que les autres filles dansent dans les salons en espérant y ferrer un mari, elle trouve son bonheur à la campagne et dans la peinture… Jusqu’à sa rencontre avec le séduisant lord Ravenhurst, qui se moque de ses airs revêches et l’attire par sa drôlerie et sa conversation. Sans compter que, grand amateur d’art comme elle, il est à la recherche d’un objet précieux qu’on lui a volé. Et ça, se lancer dans une folle aventure pleine de rebondissements avec un jeune gentleman juste un peu débauché et vraiment très séduisant, l’intrépide Elinor n’est pas sûre de pouvoir y résister !
Tasse à thé, mousseline, redingote et gossip. Tout l’esprit de la Régence anglaise hérité de Jane Austen.»

photostudio_1555885425446

J’ai sorti Petits secrets et grand mariage de ma Pile à Lire durant le confinement. Je cherchais des lectures légères et j’étais bien contente d’avoir quelques titres de chick-lit sous la main (j’en étais venue à être contente d’avoir autant de livres dans ma PAL, parce que j’avais du choix). Je me doutais que cette petite romance historique serait plaisante et me ferait un peu oublier mes angoisses.

Louise Allen vit en Angleterre et écrit des romances historiques, qui se déroulent souvent durant la Régence anglaise, c’est-à-dire au début du dix-neuvième siècle.

Elinor est résignée à finir vieille fille. Elle est l’assistante de sa mère, qui s’intéresse à l’architecture. Alors qu’elle fait des recherches, elle tombe sur Lord Ravenhurst. Après quelques piques balancées à la tête de l’un et de l’autre, ils réalisent qu’ils sont cousins. Lui est dans le coin pour retrouver un objet qui lui a été dérobé et Elinor va jouer les détectives à ses côtés, réalisant que l’aventure lui plaît. Autant que son cousin qu’elle apprécie de plus en plus.

C’est un roman plaisant, plein de quiproquos et d’aventures. On ne s’ennuie pas une seconde et le duo est sympa. Évidemment, comme ce roman est paru chez Harlequin, il y a de l’amour. Et évidemment Elinor va apprendre beaucoup de choses avec son cousin. Il y a une pointe d’érotisme, mais ce n’est pas too much, ni vulgaire. Bref, un livre sympa qui permet de s’évader du quotidien durant quelques heures.

photostudio_1555881547414

Petits secrets et grand mariage – Louise Allen – &H – 352 pages (octobre 2013)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s