A découvert – Harlan Coben


photostudio_1555885361723

« Suite à la mort de son père, le jeune Mickey Bolitar a dû s’installer chez son oncle Myron, en attendant que sa mère sorte de cure de désintoxication. Nouveau foyer et nouveau lycée pour cet adolescent. Mais aussi nouveaux amis, nouveaux ennemis et surtout nouvelle petite amie, Ashley. Alors que Mickey commence à retrouver le moral, Ashley disparaît sans laisser de traces. Déterminé à comprendre ce qui s’est passé, Mickey mène son enquête et fait des découvertes pour le moins déconcertantes. Ashley n’est peut-être pas la jeune fille discrète et timide qu’il pensait connaître. En tentant de comprendre ce qui a pu lui arriver, ce sont ses propres secrets familiaux qu’il s’apprête à découvrir. Malgré lui, Mickey plonge au coeur d’une aventure sur le point de bouleverser sa vie. »

photostudio_1555885425446

J’aime bien Harlan Coben. Je ne me précipite pas sur tous ses romans, mais j’aime bien. Surtout quand il met en scène l’ancien basketteur Myron Bolitar. Je suis d’accord : les titres de ses livres se ressemblent tous et les histoires parlent toutes plus ou moins d’une personne qu’on croyait morte et qui finalement ne l’est pas. Mais j’aime bien. Ça me détend et surtout ça me fait rire, j’adore le sens de la répartie de ses personnages. Je savais grâce à Nathalie de Mes lectures du dimanche, qu’Harlan Coben avait écrit une série mettant en scène le neveu de Myron, mais je n’avais pas encore eu l’occasion de me pencher dessus. C’est désormais chose faite. J’ai lu la trilogie qui démarre avec A découvert.

Mickey vit chez son oncle Myron depuis la mort de son père – sa mère est en désintox, elle ne peut pas encore s’occuper de lui. L’adolescent n’aime pas son oncle et l’évite le plus possible. Dans son nouveau lycée, il s’est fait de nouveaux amis, un geek et une gothique et ile st même tombé sous le charme de la jolie Ashley. Lorsqu’elle disparaît du jour au lendemain, il décide de mener l’enquête avec ses nouveaux acolytes.

S’il n’aime pas son oncle, Mickey lui ressemble pourtant beaucoup. C’est un mini Myron. Enfin un mini Myron de la taille d’un basketteur. Et ses copains ne sont pas loin de ressembler à ceux de Myron : marginaux, attachants et drôles.

J’ai beaucoup ri en lisant A découvert, les réparties sont tellement géniales que j’adorerais les piquer. Je suis un peu moins convaincue par l’intrigue, mais ça reste un premier tome vraiment sympa à lire. Si vous aimez Myron Bolitar et que vous êtes en manque de ses aventures, cette trilogie peut être une super alternative pour patienter. En tout cas, moi je ne regrette pas de m’être penchée sur mini Myron.

photostudio_1555881547414

A découvert – Harlan Coben – PKJ – 188 pages (septembre 2012) – dès 12 ans

2 réflexions sur “A découvert – Harlan Coben

  1. Pingback: A / D | Mademoiselle Maeve

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s