Et c’est comme ça qu’on a décidé de tuer mon oncle – Rohan O’Grady

photostudio_1603390845625
photostudio_1555885361723

« Barnaby Gaunt, orphelin turbulent et héritier d’une immense fortune, est envoyé pour les vacances d’été sur une île à la nature luxuriante et aux habitants vieillissants au large de la Colombie Britannique. Vitres cassées, animaux effrayés, très vite, il bouleverse la routine des insulaires, avant de découvrir la véritable raison de sa venue : son oncle diabolique et doté de mystérieuses aptitudes veut l’assassiner.
Décidé à ne pas se laisser faire, Barnaby, aidé de Christie, la seule petite fille de l’île, comprend qu’il n’y a qu’un moyen d’en réchapper, éliminer l’oncle en premier. »

photostudio_1555885425446

Et c’est comme ça qu’on a décidé de tuer mon oncle… avec un titre comme celui-ci, j’étais obligée de craquer ! Lorsque j’ai vu ce roman sur le site de Monsieur Toussaint Louverture, j’ai craqué encore plus (si c’était encore possible) lorsque j’ai découvert son sous-titre – j’adore les sous-titres et celui-ci est absolument génial : L’histoire charmante de deux enfants ordinaires qui conspirent pour commettre un crime extraordinaire. Donc, bon, vous connaissez la suite de l’histoire, j’ai acheté et ce livre et lorsque j’ai vu qu’il faisait partie de la sélection de La Quinzaine du livre jeunesse 2020, je me suis décidée à le sortir  de ma Pile à Lire (comme quoi, quand on veut, on peut).

Rohan O’Grady, de son vrai nom June Margaret O’Grady, est une romancière canadienne née en 1922. Elle a écrit deux romans sous son nom d’épouse, June Skinner, publiés en 1961 et 1962, puis sous son propre nom, en 1963, Et c’est comme ça qu’on a décidé de tuer mon oncle, qui a été adapté au cinéma en 1966. Tombé dans l’oubli, ce roman a été réédité cinquante ans plus tard. Et c’est le seul de ses romans à être traduit en français.

Barnaby et Christie se retrouvent tous les deux sur une île de Colombie britannique pour des vacances. Le premier est envoyé chez un couple en attendant l’arrivée de son oncle, la seconde est envoyée par sa mère en vacances. Les deux enfants ne se connaissent pas, mais étant les deux seuls petits  sur l’île, ils vont devoir apprendre à s’entendre. Barnaby a perdu ses parents et c’est donc le mari de sa tante qui désormais veille sur lui. Plus précisément, qui veille sur sa fortune et a bien l’intention de se débarrasser du petit. Comme aucun adulte ne le prend au sérieux quand il raconte que son oncle veut l’assassiner, avec l’aide de sa nouvelle acolyte, Barnaby va chercher à se débarrasser lui-même du problème et tuer son oncle. Sans se faire prendre évidemment.

Barnaby et Christie sont deux petits diablotins, aussi attachants qu’énervants et j’ai souvent ri en lisant ce roman, certaines répliques sont vraiment drôles. On est un peu dans l’ambiance des Désastreuses Aventures des orphelins Baudelaire de Lemony Snicket (l’auteur s’appelle en réalité Daniel Handler, mais on ne va pas chipoter).

Et c’est comme ça qu’on a décidé de tuer mon oncle a le charme désuet des années soixante, mais fonctionne très bien aujourd’hui encore. C’est très plaisant à lire et on se demande bien comment les enfants vont s’en sortir avec tous ces adultes qui leur tapotent sur la tête et les envoient jouer plus loin. Le livre est chouette parce que les personnages sont bien fichus, on s’attache et on sourit beaucoup (car quand on ne rit pas, on sourit) Et franchement, j’ai vraiment adoré la fin. Et la toute toute dernière phrase est absolument savoureuse. Bref, une super lecture et le livre est aussi un bel objet – comme tout ce qui sort de chez Monsieur Toussaint Louverture.

Ma chronique sur France Bleu Touraine :

photostudio_1555881547414Et c’est comme ça qu’on a décidé de tuer mon oncle – Rohan O’Grady – Monsieur Toussaint Louverture – 304 pages (juin 2019) – dès 13 ans

Une réflexion sur “Et c’est comme ça qu’on a décidé de tuer mon oncle – Rohan O’Grady

  1. Pingback: Je vide ma Pile à lire – saison 5 épisode 9 | Mademoiselle Maeve

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s